Test : Répéteur WiFi AC750M

Cette entrée a été publiée dans Test le par .

Je vous l’avais annoncé il y a quelques jours, le site chinois Gearbest m’a proposé de tester un produit de mon choix. J’ai donc décidé de vous donner mon avis sur le répéteur WiFi AC750M.
wireless_ac_02
Mon avis complet dans la suite de ce billet.

Quelques mots sur le site Gearbest qui m’a fait parvenir ce produit pour un test. Gearbest existe depuis maintenant deux et qui vend des produits chinois vers deux principaux marchés: L’Europe et les Etats-Unis. La plupart des produits sont électroniques.

A la suite d’un déménagement, je me suis retrouvé à avoir des problèmes pour avoir des débits corrects avec mon routeur WiFi (fourni par le provider). J’ai donc tenté de résoudre le problème en utilisant mon Synology AC1900 en mode ‘Pont’, mais celui-ci s’est révélé fort décevant.
synology_rt1900ac_review01
Il était donc temps pour moi de tester un répéteur WiFi. Mon choix s’est porté sur le modèle AC750M, combien même celui-ci n’est pas doté d’antennes externes.
wireless_ac_08
Au niveau du contenu de la boîte, rien de spécial à dire, on a droit au routeur, un mode d’emploi succinct et un câble RJ45.
wireless_ac_07
wireless_ac_06
Ce modèle à 24 dollars ne se contente pas d’être un répéteur WiFi mais peut aussi fonctionner en mode routeur classique, avec ses ports WAN et LAN. Le troisème mode possible de la bête étant le mode ‘AP’ ou Access point.
wireless_ac_04
Le routeur est petit et plutôt design, à l’arrière il dispose uniquement du bouton d’allumage et de l’option reset.
wireless_ac_03
Le premier démarrage de la bête se fait donc rapidement et à mon grand étonnement, on ne se retrouve pas avec une interface étrange et mal adaptée. En quelques clics, on peut rapidement configurer son routeur.
wireless_ac_13
wireless_ac_12
Un petit point noir à ce niveau, c’est qu’on nous propose de mettre à jour le firmware, mais je vous souhaite bonne chance pour trouver les références de ce modèle vous permettant de télécharger un nouveau firmware.
wireless_ac_11
On retrouve donc la liste des réseaux WiFi à disposition et on y connecte l’AC750M. Un vrai jeu d’enfant.
wireless_ac_10
J’ai donc placé le répéteur WiFi à l’étage du milieu alors que le routeur de mon provider se trouve à l’étage du haut. Sans le répéteur, j’avais trois barre sur quatre de réseau sur mon Macbook mais la vitesse de surf était extrêmement lente – il me fallait 3 minutes pour actualiser le site de 20minutes. Au rez-de-chaussée, j’avais deux barres de réseaux, mais là aussi il était pratiquement impossible de surfer sans se rappeler à quelle vitesse on surfait avec un 56k.
wireless_ac_05
Une fois l’AC750M installé, je me suis très rapidement retrouvé avec le maximum de barre de connexion que ce soit sur mon Macbook, mon iPhone ou le Wikio de ma compagne.
wireless_ac_02
Le seul problème, c’est qu’avec le maximum au niveau des barres de connexion, la vitesse de connexion est restée identique qu’avant l’installation du répéteur.

Au final, l’AC750M dispose d’une interface efficace qui peut faire de lui un routeur de dépannage intéressant. Mais le fait qu’il ne dispose pas d’antennes externes l’handicape clairement et rend son utilisation plus ou moins caduque en mode répéteur WiFi.

Bref, si vous avez besoin d’un répéteur WiFi pensez à investir dans un modèle avec antennes externes. Pour ma part, comme conseillé par JB dans mon article sur le mode pont du Synology RT1900AC, je l’ai remis en mode routeur, même en ayant désormais un sous réseau dans mon réseau local. Il est tellement puissant avec ses trois antennes externes qu’il me couvre, en mode routeur, le parterre et le premier étage sans problème avec que j’utilise le WiFi fourni par mon provider au second étage.




3 réflexions au sujet de « Test : Répéteur WiFi AC750M »

  1. Cevert

    @Thymon c’est quoi l’export extreme stp ? Une chtite référence, car avec goog j ne trouve pas.

Les commentaires sont fermés.