Archives quotidiennes :

Apple n’aidera pas le FBI

Cette entrée a été publiée dans Apple le par .

Lors de l’attaque de San Bernardino aux Etats-Unis, un des assaillants présumés avait un iPhone 5C. Et le problème des smartphones est qu’ils contiennent énormément de données mais qu’ils sont aussi très sécurisés. Du coup, impossible pour les autorités de poursuites américaines d’accéder à la bête.
iphone5c
Une magistrate américaine a alors demander à Apple de fournir « une assistance technique honnête » pour contourner les systèmes de sécurité de l’iPhone. Un décision à laquelle Apple a répondu, par son CEO Tim Cook par la négative en précisant: « Le gouvernement demande à Apple de pirater nos propres utilisateurs et de revenir sur des décennies de progrès en matière de sécurité de nos clients ». Une réponse qui n’est pas vraiment étonnante mais qui reste cocasse quand on sait combien les sociétés du domaine des nouvelles technologies aiment surveiller leurs clients et récolter un maximum d’informations sur leurs activités…