Apple a mal à sa sécurité

Cette entrée a été publiée dans Apple le par .

Des failles annoncées, des patchs qui n’arrivent pas et Apple a mal à sa sécurité. Cette petite piqure de rappel n’est pourtant peut-être pas un mal. Car avec la popularité que le géant de Cupertino a gagné ces dernières années et le sentiment d’insécurité qui règne sur la planète des fanboys, ces événements sont peut-être un mal pour un bien.
logo_apple
Car s’il faut bien se souvenir d’une chose, c’est qu’aucun système est inviolable. Et si Apple est moins ciblée par des attaques que Windows, que son fonctionnement assure une niveau de sécurité qui devrait être légèrement supérieur à Windows, le problème est presque toujours situé entre l’écran et la chaise.




4 réflexions au sujet de « Apple a mal à sa sécurité »

  1. mulk

    « son fonctionnement assure une niveau de sécurité qui devrait être légèrement supérieur à Windows » -> c’est faux.

    Depuis quelques années, cet état de fait a complétement changé. Aujourd’hui, Mac OS est LE système LE plus vulnérable! (année 2014). Si on regarde les chiffres du lien ci-dessous:
    Apple Mac OS X : 64 vulnérabilités sévères contre 36 pour Windows 8. Presque le double!

    http://www.gfi.com/blog/most-vulnerable-operating-systems-and-applications-in-2014/

    À mon avis, Apple possède moins d’expérience dans le domaine comparativement à Microsoft qui a subit de nombreux assauts ces 15 dernières années. C’est un peu comme comparer un Bleu qui est resté longtemps en arrière avec un Vétéran qui a été au front.

    Et puis une chose qui devrait inquiéter les utilisateurs Mac, c’est la « non-réactivité » d’Apple en la matière. Surtout lorsque l’on a des dév’ qui préviennent Apple et leur laisse 6 mois pour corriger le truc avant de révéler la faille et… rien.
    Okay, nous ne parlons pas de sécurité alimentaire, ni de pandémies, bref, y a pas mort d’homme. Non, il s’agit « juste » de vos données personnelles et vos coordonnées bancaires.

    Tout récemment: http://korben.info/une-faille-sous-ios-et-osx-qui-permet-de-choper-vos-mots-de-passe.html.

    Pour conclure: ce que je trouve marrant (<- cynisme), c'est qu'il y a encore de nombreux fanboys "vendent" leur Apple comme étant le PC le plus sécurisé…

    P.S.: J'ai rien contre Apple (ni les autres OS et constructeurs d'ailleurs), mais les fanboys me donnent de l'urticaire. 😀

  2. jb

    En même temps, ils ont tous été dans cette situation un jour ou l’autre. On se souvient de Microsoft reportant un patch qui ne marchait pas, laissant Google dévoiler la faille car le délai était expiré. On se souvient aussi du bug d’Android, que Google fixe dans la version 4.4 et la 5.0, mais laisse aux opérateurs et fabricants le travail pour les versions précédentes (donc rien ne sera fait). Et que dire d’Adobe, dont les failles d’Acrobat Reader et de Flash ont permis un nombre incalculable d’attaques sous Windows. Apple a encore de la chance, c’est de ne peser que quelques pourcents dans les systèmes d’exploitation et moins encore en entreprise. Ils ont donc moins à faire que Microsoft. Mais ça pourrait bien changer…

  3. Zlandicae

    Le problème, c’est pas tant que les Os d’Apple ont de vrais soucis de sécurité mais le fait que la marque le nie de façon outrancière depuis des années.
    En effet, loin des différents soucis de sécurité dont les média ont parlé, j’ai suivi plusieurs concours de barricade (on sécurise au max un Os et d’autres essayent ensuite de prendre le contrôle de la machine…

    Les systèmes sous Mac Os ont toujours été les premiers à tomber (temps de prise de contrôle, entre 1s et 30s) quand Windows ‘tient’ généralement entre 15 et 30mn, les champions de la sécurité étant Linux (compilé à la main, pas les distribs, qui tiennent malgré tout toute plus de 2h) et FreeBSD qui nécessitent 2 bonnes journées de « travail » pour être « cassés ».

    Sinon, pour rappel, lors de la première grosse attaque virale en 2012, Kaspersky avait réalisé un audit de sécurité de Mac Os et leur bilan était sans appel :

    http://www.zdnet.fr/actualites/securite-apple-a-10-ans-de-retard-sur-microsoft-d-apres-kaspersky-39771358.htm

    La « sécurité » des systèmes sous MacOs ne s’est jamais appuyée sur la solidité de leur Os mais plus sur le fait que, compte tenu du parc installé et de l’insuccès de leur plateforme, ce n’était ni rentable ni intéressant.
    Le succès d’Apple venant, les hackers et autres programmeurs de virus/malware/etc se penchent enfin sérieusement sur leur système et fatalement Apple, ayant joué l’autruche toutes ces années, se prend un rateau mémorable…

  4. Tomate

    Disons que si Apple prenait autant au sérieux MacOs que iOs ce serait déjà pas mal.

Les commentaires sont fermés.