Archives quotidiennes :

Kim Dotcom croit en la sécurité de Mega

Cette entrée a été publiée dans Divers le par .

Kim Dotcom croit dur comme fer à son nouveau site Mega et cela malgré les critiques que ce soit à cause de la sécurité ou de la collaboration entre le créateur et les autorités pour supprimer les contenus illicites qui feraient du tort aux majors.
mega_dispo
Pour prouver que Mega est sûr, Dotcom lance un défi au hacker en proposant une prime de 10’000 euros à ceux qui arriveraient à forcer la sécurité du site. Kim Dotcom n’est pas le premier a agir de la sorte puisque Facebook ou Google rémunère aussi les personnes qui découvrent des failles…

Google et les éditeurs français trouvent un accord

Cette entrée a été publiée dans Divers le par .

Voilà plusieurs mois que les éditeurs français (mais aussi des éditeurs d’autres pays) s’en prennent à Google et demandent à être rémunérés pour l’indexation des articles publiés par les médias de l’Hexagone.

Un accord a enfin été trouvé et a été scellé vendredi à l’Élysée. Le géant du Web va ainsi distribuer 60 millions d’euros sans pour autant que l’on sache exactement comment. Les premiers éléments indiquent tout d’abord des accords commerciaux pour que Google aide les médias français à accroître les revenus en ligne en utilisant les technologies publicitaires du groupe. Enfin, la deuxième partie de l’accord prévoit la création d’un fonds de 60 millions d’euros pour soutenir les initiatives innovantes.

On se réjouit maintenant de voir comment ces accords vont évoluer et ce qu’il va réellement changer pour la presse française. Il sera aussi intéressant de voir comment vont réagir les médias d’autres pays en conflit avec Google comme en Suisse.

Des sites américains attaqués

Cette entrée a été publiée dans Divers le par .

Après CNN, le New York Times et le Wall Street Journal, c’est Twitter qui a été victime d’une attaque d’envergure qui a permis aux pirates de voler les données de 250’000 comptes. Bob Lord, directeur de la sécurité de Twitter précise que les hackers ont eu accès aux « comptes utilisateurs, adresses e-mail, token de sessions et versions chiffrées des mots de passe ».

Les médias américains victimes de ces attaques ont toutes indiqué qu’il s’agissait d’attaques ciblées et réalisées par des professionnels. D’ailleurs, bon nombre de spécialistes en sécurité accusent désormais la Chine d’être à l’origine des attaques…

» Via npr