Archives quotidiennes :

Concours: Gagnez le jeu Ilomilo

Cette entrée a été publiée dans Divers le par .

Nous sommes vendredi, un vendredi comme les autres où il faut se lever pour aller bosser où la météo est pluvieuse et où il fait nuit quand on part au travail et nuit quand on rentre. Mais pour vous mettre un peu de baume au coeur et rendre cette journée plus supportable, je vous propose de gagner un code pour télécharger Ilomilo, un jeu qui tourne sous Xbox 360 uniquement. Pour participer au concours, il vous suffit de poster un commentaire dans ce billet en laissant votre adresse mail dans le champ prévu à cet effet.

Explorez le monde onirique d’ilomilo. Résolvez des énigmes de difficulté croissante pour progresser dans cet univers merveilleux. Partez à l’aventure en jouant en famille ou avec un ami. Ce jeu aux graphismes élégants plaira autant aux plus jeunes qu’aux joueurs chevronnés. Avec ses énigmes simples à comprendre mais de plus en plus difficiles à résoudre, vous n’êtes pas au bout de vos surprises. Découvrez une expérience coopérative unique en son genre : vous et un de vos amis ou membre de votre famille contrôlez ilo et milo, en vous guidant l’un l’autre pour résoudre des énigmes surprenantes.

Une tentative de réponse au phishing

Cette entrée a été publiée dans Divers le par .

Microsoft, Paypal et le Cert-Lexsi ont décidé de s’unir pour offrir une réponse aux nombreuses tentatives de phishing (ou hameçonnage) en lançant le site Web phishing-initiative.com. L’objectif est de permettre aux internautes de dénoncer les sites suspects qui seront ensuite contrôlés manuellement et en quelques minutes par des équipes du Cert-Lexsi.

Une base de données a été créée et celle-ci sera maintenue à jour en temps réel. D’après le Cert, il faut 20 minutes pour mettre à jour la base de données après une dénonciation d’un internaute. Selon Thomas Gayet, directeur du Cert-Lexsi qui a répondu à 01net: « Les tentatives de phishing se multiplient. En 2010, on en a vu cinq fois plus et elles sont de plus en plus élaborées, sont plus difficiles à repérer. Les e-mails des cybercriminels se font plus pernicieux, sont mieux écrits et concernent des sites de plus en plus variés, qui vont de la banque aux jeux en ligne en passant par les institutions comme la CAF ou l’administration fiscale ».

Android, roi de l’année 2011 ?

Cette entrée a été publiée dans Mobile / MP3 / Tablette le par .

Selon le cabinet d’études Canalys, Android devrait battre des records en 2011 en affichant une croissance deux fois plus rapide que la majorité de ses concurrents. Canalys mise sur un ralentissement des mises à jour du système pour mobiles de Google (qui a en a connu à peine moins de dix en 2 ans).

Toujours selon Canalys, les constructeurs font tout leur possible pour se distinguer de la concurrence en proposant des mobiles très variés sous Android. Si cela peut perdre un peu les utilisateurs, ce choix permet toutefois de trouver chaussure à son pied. Pour ma part, la palme revient certainement à HTC avec son Desire HD qui est vraiment très réussi.

Mandriva débarque en version 2010.2

Cette entrée a été publiée dans Divers le par .

Depuis plusieurs mois, Mandriva est en réorganisation cela ne l’empêche pas de présenter sa nouvelle mouture: Mandriva 2010.2. Dans son communiqué, les responsables affirment: « Mandriva a limité la procédure de sortie de ses versions Linux à une sortie majeure par an et sortira également les mises à jour des versions de ses produits tous les 6 mois. Mandriva Linux 2010.2 est basé sur Mandriva Linux 2010 Spring (Mandriva Linux 2010.1) et plus de 5 000 paquets mis à jour et renouvelés ».

Mandriva 2010.2 propose KDE 4.4.3, Gnome 2.30.2, Firefox 3.6.13 ou encore Xorg Server 1.7.7 mais aussi Smart Desktop, Moovida (anciennement Elisa) ou encore un contrôle parental revu et corrigé. Plusieurs versions sont disponibles, Free qui est gratuit, Powerpack qui coûte 49 euros (DVD ou téléchargement), One qui vaut 19,90 euros (clé USB) et pour finir Flash à 49,90 euros (clé USB).

Hadopi devrait revenir en force en 2011

Cette entrée a été publiée dans Divers le par .

Vous pensiez que le plus dur était passé, qu’Hadopi était en place, que quelques milliers de mails sont partis et que c’est désormais terminé et bien vous rêvez. Mercredi, l’autorité administrative indépendante a présenté son bilan: Depuis le mois d’octobre, 2000 « recommandations » ont été envoyées par jour pour un total d’environ 70’000 courriels à la fin de l’année 2010.

En contre-partie les ayant droits font 70’000 demandes d’identification sont transmises tous les jours. L’objectif est désormais de pouvoir envoyer 10’000 mails par jour et il faudra l’atteindre pour la fin du premier semestre de cette année. Les personnes suspectées de continuer leurs activités illégales après un premier avertissement devraient recevoir une deuxième « recommandation » par mail et par courrier recommandé. Ce courrier annonce « le début de la phase pénale car c’est un des éléments constitutifs de la contravention de négligence caractérisée » selon Mireille Imbert-Quaretta (présidente de la commission de protection des droits, chargée au sein de l’Hadopi de la mise en oeuvre de la riposte graduée). Si l’internaute se fait attraper une troisième fois, il sera possible d’engager des poursuites à son encontre. Le parquet sera chargé de décider s’il faut effectivement engager des poursuites ou non.

On va encore me traiter de râleur, mais les gouvernements ne pourraient-ils pas travailler activement sur une licence globale plutôt que de dépenser des millions pour arrêter des adolescents qui téléchargent le dernier album de Britney Spears ? Il faut être réaliste, les plus gros consommateurs trouveront toujours un moyen de télécharger sans se faire prendre et les poursuites ne rempliront pas les poches pleines des majors. À quand un système équitable pour tout le monde: Artistes, majors et le peuple ?

Pédopornographie: Les FAI ne veulent pas de filtrages

Cette entrée a été publiée dans Divers le par .

Alors qu’une proposition de directive européenne concernant l’exploitation des mineurs, la pédopornographie ou encore les abus sexuels vient d’atterrir sur la pile de dossiers à voir par la commission européenne, les fournisseurs d’accès à Internet ont déjà dit clairement qu’ils ne veulent pas d’un filtrage.

Au mois de février prochain devrait avoir lieu le premier vote en séance plénière ce qui laisse le temps aux différentes forces qui s’affrontent (protection de l’enfance contre FAI) d’ajuster leurs arguments. Les FAI soulignent qu’il préférable de mettre en place des lignes rouges téléphoniques (qui ne seraient pas gérées par la police) et dont les professionnels qui les gèrent devraient dénoncer les abus aux FAI et aux autorités.