Test: Nouveau Apple MacBook Alu 2,4Ghz (Unibody)

Cette entrée a été publiée dans Test le par .

Cette nouvelle version du MacBook, offre au portable le plus populaire de la gamme Apple, un véritable lifting. Nouveaux matériaux, nouveau design, plus de puissance, etc. Ce nouveau portable réduit passablement l’écart avec la gamme Pro tout en étant assez abordable.

Retrouvez dans la suite le test complet du nouveau MacBook Unibody.

Déballage et contenu

Apple s’investit davantage dans la protection de l’environnement en choisissant des matériaux moins toxiques et en diminuant constamment la taille de l’emballage de ses produits. Le carton du nouveau MacBook ne déroge pas à la règle, il est 41% moins volumineux que celui de son prédécesseur.

Malgré la taille réduite de l’emballage, Apple soigne la présentation et c’est toujours un plaisir de déballer un nouveau produit pommé.

Ce portable est livré avec un chargeur, une rallonge, les DVD d’installation de Leopard, un chiffon, les fameux stickers Apple et les différents modes d’emploi. Nous vous recommandons vivement de commander en même temps un adaptateur Mini DisplayPort vers DVI ou VGA. En effet, cet adapteur vous permettra de connecter votre portable à un moniteur ou de le relier à un beamer pour une présentation.

Caractéristiques

Ecran 13,3 pouces LED (1280 x 800)
Processeur Intel Core 2 Duo à 2,4 GHz
Carte graphique NVIDIA GeForce 9400M avec 256 Mo de mémoire SDRAM DDR3 partagés
Poids 2,04 kg
Dimension 2,41 x 32,5 x 22,7 cm
Ports Deux ports USB 2.0, un connecteur Mini DisplayPort, entrée/sortie ligne audio et port Ethernet Gigabit.
Disque dur SATA 250 Go (5400 rpm)
Ram 2 Go SDRAM DDR3 (extensible à 4 Go)
Lecteur optique Superdrive
Wireless Wifi 802.11 b/g/n & Bluetooth 2.1 + EDR
OS Mac OSX Leopard + (Windows XP/Vista via Boot Camp)
Garantie 1 an

Design

Cela faisait plusieurs années que le design du MacBook n’avait pas évolué, le moins que l’on puisse dire, c’est que le changement est radical. En effet, le plastique laisse place à une matière beaucoup plus noble et classieuse, l’aluminium. Voici un petit tour d’horizon.






Cette nouvelle génération est un mix entre l’écran en verre de l’iMac et la coque en aluminium du MacBook Air. L’assemblage est vraiment réussi et ce nouveau MacBook s’embourgeoise d’un point de vu esthétique. D’ailleurs, la différence entre la gamme Pro est de plus en plus infime, certes il dispose d’un écran plus petit et d’une puissance brute (surtout graphique) moins importante, mais cet nouvelle gamme est cependant nettement plus intéressante que la génération « plastique ».

Comparatif avec un MacBook ancienne génération




En regardant les deux modèles, il est indéniable que la version plastique prend un sacré coup de vieux. L’encombrement général est plus ou moins identique, la nouvelle version est cependant passablement plus fine. D’ailleurs, si vous souhaitez recycler votre housse en néoprène, sachez que le MacBook Alu flottera légèrement dedans.

Finition

La finition de ce nouveau modèle est tout simplement excellente. La nouvelle coque appelée unibody est fabriquée à partir d’un seul bloc d’aluminium qui est usiné pour limiter au maximum les pièces mobiles. La coque est bien rigide est confère un sentiment de solidité.

L’aluminium garantit également une meilleure durée de vie contrairement aux modèles en plastique qui ont connu passablement de soucis de jaunissement ou de solidité.

Bref, avec ce nouveau procédé de fabrication, Apple offre un produit d’une finition irréprochable.

Les ports

Tous les ports du MacBook sont placés sur la tranche gauche du portable. On découvre ainsi que gauche à droite: Prise d’alimentation MagSafe, port Ethernet Gigabit, 2 ports USB 2.0, sortie Mini DisplayPort, entrée et sortie optique et analogique et une fente antivol Kensington.

Apple a décidé de supprimer le port Firewire des nouveaux MacBook, la pomme justifie ce choix en indiquant qu’une majorité des nouveaux caméscopes n’utilisent plus le firewire et que les disques durs externes proposent souvent une triple connectique (FW400/FW800/USB 2.0).

Malgré tout, cette absence est particulièrement gênante, car beaucoup de périphériques utilisent ce port qu’Apple a longtemps mis en avant. Si par exemple votre disque dur externe et uniquement FW400, il faudra vous en séparer au profit d’un modèle USB 2.0, ce qui engendrera des coûts supplémentaires. Idem si vous aviez l’habitude de faire de la vidéo avec votre caméscope DV.

De plus, cette amputation supprime le mode Target, qui permettait d’utiliser le MacBook comme disque dur externe.

Apple propose également un nouveau port vidéo, le mini Display Port. Cette nouveauté semble être un bon choix, car celui-ci devrait se généraliser dans les années à venir. Il implique cependant là aussi des frais supplémentaires pour s’équiper en adaptateurs.

A noter que le MacBook est capable de gérer un écran 30 pouces d’une résolution de 2560×1600 pixels.

L’écran

L’écran fait partie des grosses nouveautés de ce modèle en aluminium. Tout d’abord, celui-ci dispose d’une diagonale de 13,3 pouces et affiche une résolution de 1280 x 800 pixels. Il est désormais rétro-éclairé par diodes LED, ce qui signifie que la luminosité maximale est immédiatement atteinte, il n’y pas de temps de chauffe. Cette technologie permet d’avoir une dalle plus fine et surtout de réduire la consommation énergétique du portable.

Les couleurs sont vives et plus saturées que sur une dalle mate, ceci permet d’avoir des noirs plus profonds et offre un meilleur confort lors du visionnage d’un film ou d’un diaporama photo. Ce type d’écran brillant n’est pas forcément du goût de tout le monde (en particulier des professionnels de l’image), mais il faut reconnaître qu’à l’usage il est très agréable.

A l’image de l’iMac, la dalle est maintenant recouverte d’une plaque en verre. Cette dernière, couplée à la dalle brillante, ne vous épargne pas des reflets.

En effet, si vous avez une source lumineuse assez importante dans le dos ou sur le côté, vous aurez inévitablement des reflets assez visibles à l’écran. De même, lorsque l’écran est pratiquement noir, vous vous retrouverez face à un miroir.

A l’usage, cet écran nécessite un temps d’adaptation. Tout comme celui de l’iMac, au début vous vous surprendrez à vous voir dans certaines conditions en reflet sur la dalle. Cependant, après quelques heures d’utilisations, vos yeux se focalisent uniquement sur le contenu de l’écran et font abstraction des éventuels reflets. Bref, à l’usage ce nouvel écran est très agréable à l’emploi, grâce à l’excellente luminosité, les reflets s’oublient rapidement et les couleurs de cette dalle LED sont très plaisantes.

On notera tout de même un angle de vision moins important que sur le MacBook Air ou le MacBook Pro.

Dernier point, la surface en verre attire rapidement la poussière et les traces de doigts, heureusement Apple livre le portable avec un petit chiffon qui vous permettra de faire briller l’écran. Même si celui-ci est plus salissant qu’un écran standard, cette surface en verre est nettement moins fragile et permet un nettoyage rapide. Par contre, si vous avez un pixel défectueux, comme vous n’avez plus un accès direct à la dalle, bye bye le « massage » qui permet dans de rares cas un réveil de pixel mort.

iSight

Comme la majorité des ordinateurs Apple, le nouveau MacBook conserve sa caméra (iSight) intégrée dans la bordure supérieure de l’écran.

Celle-ci vous permet de faire de la visioconférence avec iChat et même de la capture vidéo directement dans iMovie.

La qualité semble un peu moins bonne que sur la génération précédente, il n’est pas rare d’avoir un peu de bruit sur une capture. Cela reste malgré tout parfaitement utilisable pour faire de la visioconférence ou des petites séquences vidéo.

Pour vous amuser avec vos amis, Apple fournit un programme (Photo Booth) qui fait office de photomaton et regroupe 24 effets pour transformer votre visage ou afficher des vidéos derrière vous. Fou rire garanti !

Comme l’iSight ne dispose pas de flash, les ingénieurs d’Apple ont tout simplement pensé à afficher un écran blanc au moment de la prise de vue. Grâce à la luminosité de l’écran LED, le flash se révèle assez performant.

Le MacBook dispose également d’un micro intégré et une LED verte s’illumine lorsque la webcam est utilisée.

Front Row & Apple remote

Comme tous les Macs vendus (sauf le Mac Pro), le MacBook est équipé d’un port infrarouge qui prend en charge la télécommande Apple remote qui sert à piloter Front Row. Cette application permet de naviguer dans 4 catégories : DVD, Clips vidéo, Musique et Photos.

Pour baisser un maximum ses prix, Apple a retiré du paquet d’origine l’Apple Remote, il vous faudra débourser 19€ (CHF 30.-) pour vous en procurer une.

Exemples:

  • Dans la rubrique Clips vidéo, il est possible de sélectionner un film grâce à sa vignette et de visionner sa bande-annonce en streaming.
  • Autre option géniale, la possibilité d’accéder en streaming à la musique partagée par iTunes sur un autre Mac grâce au WiFi.


La télécommande, conçue pour être la plus simple possible, comporte uniquement 6 boutons (Volume up, Volume down, Pause/Play, Suivant, Précédent et le bouton Menu).

Astuce 1: Il est possible de mettre en veille à distance l’ordinateur grâce à l’Apple Remote, il suffit pour cela d’appuyer quelques secondes sur la touche Play/pause. Bien sûr, toujours à l’aide de la télécommande, il est possible de « réveiller » le MacBook en appuyant sur n’importe quel bouton.

Astuce 2: Si vous disposez de plusieurs Apple Remote, il est important de jumeler votre télécommande avec l’ordinateur afin qu’elle n’interfère pas avec l’autre Mac. Pour jumeler la télécommande, rien de plus simple. A environ 10 cm du récepteur IR, maintenez enfoncés les boutons MENU et Suivant/Avance rapide jusqu’à ce qu’un logo apparaisse à l’écran.

Astuce 3: Si vous ne disposez pas d’une télécommande Apple Remote, vous pouvez malgré tout lancer Front Row avec la combinaison : Pomme + Esc.

MagSafe

Apple propose depuis quelque temps déjà le système MagSafe qui est conçu pour maintenir magnétiquement le cordon en place et à se déconnecter facilement si quelqu’un se prend les pieds dedans.

A l’emploi, MagSafe s’avère très pratique. Le cordon tient suffisamment, mais à la moindre tension, il se décroche. Ce système m’a permis d’éviter à plusieurs reprises de voir mon portable se retrouver au sol.

Une LED située sur l’embout MagSafe vous indique l’état de chargement de la batterie (Vert/Orange).

Fermeture magnétique

Le MacBook première génération est le premier ordinateur Apple a avoir bénéficié de cette fermeture magnétique, la nouvelle mouture conserve cet astucieux système.

A l’usage, on notera tout de même que la partie de la dalle que l’on saisit pour ouvrir le capot se salit rapidement de traces de doigts.

Haut-paleurs

Les haut-parleurs de la génération précédente n’étaient pas réputés pour leur qualité et surtout pour leur puissance sonore. Sur le nouveau MacBook, Apple propose des hauts-paleurs plus puissants qui sont accompagnés d’un micro subwoofer, on est cependant loin de ceux disponibles sur la gamme pro. Bref, un son pas extraordinaire, mais on apprécie tout de même cette augmentation de puissance.

Bruit et chaleur

Ce MacBook se révèle être assez silencieux. En effet, même si le ventilateur se met en route assez rapidement, le bruit émit est des plus discrets, on est loin des premiers PowerBook 12″ qui faisant le bruit d’un hélicoptère au décollage.

Dans un environnement silencieux, si vous tendez l’oreille, vous serez en mesure d’entendre le ventilateur tourner, cela n’est malgré tout pas dérangeant durant un meeting ou une salle de court calme.

Concernant la chaleur dégagée, ce nouveau modèle résiste passablement bien aux fortes sollicitations du processeur et sa coque en aluminium ne deviendra jamais brûlante au point de devoir le retirer de vos genoux. Lors d’une utilisation standard (internet / rédaction / musique), le dessous de MacBook sera à peine tiède.

Autonomie et batterie

Selon les données fournies par Apple, ce MacBook est capable de fonctionner durant 5 heures avec le WiFi activé.

Dans la réalité, le chiffre annoncé par Apple est comme toujours exagéré. En utilisation standard (WiFI, Internet, bureautique et iTunes) et en ayant baissé la luminosité à 50%, la batterie a tenu 3h35. En lecture DVD, le MacBook est capable de fonctionner un peu plus de 2h45.

On notera qu’il n’est plus possible de choisir dans le menu « Economiseur d’énergie » les différents modes qui permettent une meilleure longévité de la batterie en diminuant la puissance du processeur.

Apple introduit avec ce MacBook un nouvel indicateur de vie de la batterie. Celui-ci n’est plus intégré à la batterie, mais disposé sur la tranche gauche du portable. Ceci à l’avantage d’être beaucoup plus pratique pour un rapide contrôle de la batterie, mais si vous disposez de plusieurs batteries il vous faudra les mettre dans votre portable pour en vérifier l’état de charge. L’indicateur est cependant plus précis puisqu’il dispose de 8 LED contre 5 sur la génération précédente.

Le changement de la batterie est un peu plus long sur ce modèle car il faut d’abord enlever un cache pour accéder à la batterie. On apprécie par contre qu’il ne soit plus nécessaire d’avoir une pièce pour ôter la batterie, une simple pression sur cette « interrupteur » et le tour est joué.

Clavier et trackpad multitouch

Apple propose sur ce nouveau MacBook le même clavier que celui du MacBook Air. La sensation de frappe et le toucher sont très agréables. L’espacement entre les touches évite les erreurs de frappe comme cela arrivait parfois sur le clavier des anciens MacBook Pro.


Le modèle haut de gamme est livré avec le même rétro-clairage que la gamme Pro. La qualité de ce dernier est vraiment impressionnante. Dès que la luminosité ambiante est trop basse, le rétro éclairage s’active automatiquement, l’effet est de toute beauté. L’intensité du rétro éclairage peut être réglée grâce aux touches F5 et F6. A noter que le rétro éclairage refusera de se mettre en marche si la luminosité ambiante est trop vive.

La première rangée de touches offre toute une gamme de raccourcis qui permettent de régler la luminosité de l’écran, d’accéder aux widgets, de piloter la musique, de régler le volume, …


La technologie multitouch du trackpad a été introduite avec l’arrivée du MacBook Air, avec ce nouveau MacBook, Apple en rajoute une couche en proposant un trackpad complètement nouveau.

Celui-ci a pour particularité d’être en verre ! Ne vous attendez cependant pas à découvrir une surface toute lisse et inadaptée pour un trackpad. Apple a passablement travaillé pour obtenir une surface légèrement granuleuse pour une meilleure sensation lors du passage des doigts. Le choix du verre évite également l’usure souvent visible après plusieurs mois d’utilisation.

Autre particularité du nouveau trackpad, l’absence de bouton visible. En effet, c’est le trackpad tout entier qui est cliquable. Ceci permet d’avoir une plus grande surface pour les actions multitouch.

Pour en revenir aux actions multitouch, en plus de toutes celles présentes sur le MacBook Air, Apple en propose de nouvelles à réaliser avec 4 doigts.

A l’usage, certaines « motion gestures » deviennent incontournables. On apprécie particulièrement le passage de 4 doigts vers le haut pour afficher directement le bureau vers le bas pour activer Exposé. Le zoom façon iPhone est aussi pratique dans les documents PDF par exemple.

On regrette cependant que ces différentes actions ne soient pas reconnues par toutes les applications. Il est, par exemple, possible d’utiliser la fonction rotation dans Aperçu et iPhoto alors que celle-ci n’est pas reconnue par Photoshop. Vivement que les développeurs d’applications tierces implémentent ces fonctionnalités multitouch qui simplifient et améliorent l’ergonomie générale.

L’interface, qui permet le réglage du trackpad, a également été revue, elle permet une configuration aisée des différentes actions. On apprécie que chaque type d’action soit illustré d’une petite vidéo explicative.


Voici une petite vidéo sur le fonctionnement de ce nouveau trackpad en verre.

SuperDrive

Apple propose enfin, de série sur toute la gamme MacBook, le Superdrive (graveur DVD). Il supporte la gravure sur DVD double couche, mais au prix des médias, on ne risque pas de l’utiliser souvent. La gravure de simple DVD s’effectue en 8x soit environ 8 minutes pour graver un DVD complet.

Le niveau sonore du lecteur est en général assez bas, seul au moment de l’insertion/éjection des disques, le graveur est bruyant, mais cela est parfaitement normal pour un slot-in.

Windows via BootCamp

Depuis le passage aux processeurs Intel, il est maintenant possible d’installer Windows XP/Vista sur votre Mac. Pour ce faire, il suffit de se rendre dans le dossier utilitaires, lancer Bootcamp, choisir l’espace que vous souhaitez allouer à XP/Vista et lancer l’installation.

Une trentaine de minutes plus tard, vous voilà sous Windows. Tous les drivers nécessaires sont présents sur le DVD d’installation de OSX Leopard. Toutes les touches spécifiques comme l’éjection de média, le réglage de la luminosité, du volume, … sont parfaitement utilisables.

Le nouveau trackpad réagit cependant moins bien sous Windows. En effet, il est un peu moins précis et l’utilisation d’une souris externe est recommandée.

Du côté des performances obtenues par ce nouveau MacBook sous Windows Vista, voici les résultats:

Le MacBook s’en sort très bien est obtiens une note générale de 5,2.

Performances

Voici les différentes configurations que nous avons utilisées pour effectuer nos tests de performance.

  • MacBook 13,3″ Unibody (OSX Leopard), Intel Core Duo 2,4Ghz, 2Go RAM, DD 250Go 5400rpm, GeForce 9400M.
  • MacBook Pro 15,4″ Unibody (OSX Leopard), Intel Core Duo 2,4Ghz, 4Go RAM, DD 250Go 7200rpm, NVIDIA GeForce 9600M GT 256 Mo + GeForce 9400M.
  • MacBook Air (OSX Leopard), Intel Core 2 Duo 1,8Ghz, 2Go RAM, DD 64Go SSD, Intel GMA X3100 144 Mo (première génération).

Depuis le passage aux processeurs Intel, le démarrage des machines Apple est nettement plus rapide, ce MacBook reste dans la moyenne constatée et démarre en 37 secondes soit à peine une de plus que son grand frère le nouveau MacBook Pro cadencé à la même vitesse.

Ensuite, nous avons effectué un test de conversion d’un fichier vidéo .avi de 22,9 Mo (disponible ici). Nous l’avons exporté au format iPod (.m4v) en utilisant les paramètres par défaut de Quicktime. Le portable s’en sort relativement bien face à la gamme Pro.

Dans sa version 2,4GHz, le MacBook vient taquiner la gamme Pro avec des résultats très proches. Pour une utilisation bureautique, ce MacBook s’en sort avec les honneurs. N’hésitez cependant pas à passer la mémoire à 4Go et vu le prix de celle-ci, il serait dommage de s’en priver. Pour augmenter encore légèrement les performances, l’ajout d’un disque dur 7200 rpm vous permettra de gagner quelques secondes lors de traitement de gros fichiers, mais une petite baisse de l’autonomie pourrait se faire sentir.

Même dans les jeux, ce nouveau MacBook fait beaucoup mieux que la génération précédente, grâce à une nouvelle puce graphique, ce MacBook permet de jouer désormais à quelques jeux. Ne vous attendez cependant pas à pouvoir lancer Call Of Duty 4 avec tous les détails à fond, si vous envisagez de jouer régulièrement sur votre laptop, dirigez-vous vers la gamme Pro qui offre une seconde véritable carte graphique.

Comme les chiffres le prouvent, le MacBook est nettement plus performant dans les jeux par rapport au MacBook en plastique. On passe ainsi d’une moyenne de 14 fps à 55 fps dans le jeu, soit une hausse assez impressionnante. La version Pro obtient un score encore meilleur grâce à la carte graphique Nvidia 9600M GT.

Xbench

Pour analyser plus en profondeur les performances du portable, nous avons effectué un benchmark avec XBench 1,3 (disponible ici).

Comme le montrent les résultats ci-dessus, le MacBook obtient à de nombreux endroits pratiquement les mêmes chiffres que ceux de son grand frère, le MacBook Pro cadencé à la même vitesse. La note globale va tout de même en faveur du MacBook Pro qui est plus rapide sur d’autres tests (par ex. Thread Test non listé dans notre graphique).

Bref, la différence entre la gamme Pro et grand public s’amenuise de plus en plus. Si vous recherchez un ordinateur portable pour des tâches bureautiques (Office, musique, Internet), de l’édition photo ou même un peu d’édition vidéo, ce MacBook est une excellente offre. Si par contre vous avez besoin d’un écran plus grand offrant une meilleure résolution ou que vous avez besoin de plus de puissance graphique pour des jeux par exemple, le choix de la gamme Pro sera sans doute plus approprié pour vous.

Pour terminer, nous avons effectué deux tests avec Photoshop CS3 (Universal Binaries).

Vous pouvez effectuer les mêmes tests en vous rendant sur ce site, toute la procédure pour lancer les 2 tests y est décrite.

Même sous Photoshop, le MacBook se comporte très, la différence au niveau des résultats s’explique en partie, en raison de la différence de RAM, 4Go pour le Pro et 2Go pour le MacBook. En boostant la RAM du portable entrée de gamme, aucun doute que les résultats seraient beaucoup plus proches de ceux du modèle Pro.

Un produit vert

Tout comme sur la version précédente, Apple autorise l’utilisateur à changer lui-même le disque dur et la RAM sans pour autant faire sauter la garantie. Après avoir ôté le capot de protection, le disque dur est immédiatement accessible, nous vous recommandons d’ailleurs d’opter pour un modèle 7200 rpm. L’accès à la RAM est par contre un peu plus pénible que sur la version précédente puisqu’il faut dévisser 8 vis pour enlever l’autre partie du capot.

Conclusion

Cette nouvelle mouture au design revisité est une véritable réussite. Que ce soit d’un point de vue esthétique où aluminium apporte un coté classieux indéniable ou au niveau des performances où le MacBook arrive enfin à proposer des résultats intéressants dans les jeux.

La différence entre la gamme Pro n’a jamais été aussi réduite. En effet, dans la version haut de gamme du MacBook, celui-ci dispose même du clavier rétroéclairé de la gamme Pro. Seules les performances graphiques et la dalle plus importante permettent de différencier clairement les gammes.

Pour faire simple, si une résolution de 1280 x 800 vous suffit et que vous n’envisagez pas de jouer sur votre portable, le MacBook devrait satisfaire vos besoins dans la majorité des cas, si par contre vous avez besoin d’un port Firewire, d’une puissance graphique plus importante et que vous travaillez sur plusieurs logiciels en même temps, la résolution du modèle Pro 15,4″ devrait être une bonne alternative.

Si vous avez déjà un MacBook en plastique, faut-il changer pour cette nouvelle version ? Si vous écoutez le geek qui est en vous, la réponse est bien évidemment oui. Effectivement, le modèle en plastique prend un véritable coup de vieux face au design très tendance du nouveau modèle. La technologie LED de l’écran est un véritable bonheur, le nouveau trackpad multitouch est tout simplement génial à utiliser grâce à sa plus grande superficie et ses nouvelles « motion gestures », la nouvelle puce graphique offre également quelques nouvelles perspectives de jeux intéressantes même s’il est important de rappeler que ce nouveau MacBook n’est clairement pas une station de jeux et qu’il lui sera impossible de faire tourner les derniers jeux avec tous les détails graphiques au maximum.

Si vous avez par contre beaucoup de matériel en FireWire (caméra, disque dur externe), reconsidérez éventuellement votre choix, en effet, le passage au modèle Pro peut revenir moins cher que de réactualiser tout son matériel. Pour rappel, si vous avez un budget limité, le MacBook en plastique est toujours disponible au catalogue à un tarif assez intéressant et avec un port FW.

+ Design et matériaux
+ Finition remarquable
+ Ecran LED
+ Nouveau trackpad multitouch
+ Rétroéclairage et clavier

– Reflets sur l’écran (mais on s’habitue rapidement)
– Absence du port Firewire
– Légère hausse de prix

Si vous avez trouvé le test utile et désirez acheter un MacBook tout en soutenant blogeek.ch, vous pouvez passer par les liens ci-dessous:




53 réflexions sur « Test: Nouveau Apple MacBook Alu 2,4Ghz (Unibody) »

  1. oL

    Wahouuu, ça c’est de la review ! Bravo Christian.
    Pour l’instant je suis encore dubitatif sur le nouveau design.
    Je voulais aussi souligner que le port Fire Wire n’est pas que pour la Vidéo.
    Je fais du son depuis 10 ans maintenant, je suis passé sur mac il y a 3 ans pour une meilleur stabilité de la plateforme et les cartes son performantes sont toutes quasi en fireWire …. quelle tristesse…
    J’espere que mon ancien macbook va tenir la distance … .

    Merci encore pour ce beau boulot , bonne continuation

  2. Hugo

    C’est toujours un plaisir de lire vos tests !!

    Hugo.

    PS : Les images sont peut-être un peu petites cependant. Mais si non, c’est super !! 🙂

  3. Pretender

    Comme d’habitude, un excellent test, même si l’on retrouve des éléments du test du MacBook Blanc effectué à l’époque :siffle: . Si seulement mon portefeuille me le permettait, je me laisserait bien tenter 🙂

  4. Thanetane

    Christian, d’abord, félicitation pour ce test 🙂
    Ensuite, j’avais une question à propos de l’écran : sur le net, on peut lire par-ci par-là que la charnière de l’écran semble plus fragile que les "anciens" MacBook. Qu’en penses-tu ?

    Moi, j’ai plus l’intention d’acheter un MacBook Pro, mais j’ai remarqué que la charnière est maintenant en plastique (alors que sur mon MacBook Pro actuel, elle est en alu). De plus, il est possible d’incliner encore plus loin l’écran sur les nouveaux MacBook.

    Merci d’avance pour la réponse 😀

  5. ko_porter

    Le coup de l’emballage, c’est peut etre vrai pour les macbook mais clairement pas pour les macbook pro ou la boite est nettement plus epaisse que pour la generation precedente etonnament.

    par contre le passage au blanc la rend plus classe que leurs anciennes boites en noir.
    mais ca c’est qu’une question de gout.

    Pour vista, il y a je trouve pas mal de soucis avec leurs softs, personnellement en ce qui concerne le son et effectivement le trackpad est une horreur a utiliser sous windows, totalement imprecis, tout comme le click n’est en realité pas sur tout la surface mais sur la partie basse (essayez d’appuyer sur le haut de la zone trackpad et vous vous rendrez compte qu’elle ne s’enfonce pas, uniquement le bas s’enfonce).

    et j’ai tout de meme un doute sur le fait que le trackpad soit recouvert de verre, car ca n’en a clairement pas le touché (le verre a un aspect froid que n’a pas ce trackpad)

  6. KrySs

    Je lis ce test alors que je viens de recevoir mon MacBook Pro 2.53 Ghz ! Quelle joie de lire cet article et de remarquer que tout ce qui figure dans le nouveau macbook (pro) est bien présenté et détaillé dans ce test presque parfait ! Merci Blogeek pour la qualité de vos tests, comme d’hab !

  7. Chris

    @ Antoine : Non malheuresement il n’y a pas de rétro-éclairage pour le 2,0Ghz… faut bien faire deux trois p’tites différences avec le 2,4Ghz… lol

    dommage quand meme

  8. Chris

    @ ikiz19 : à ouvrir l’écran…. plus facilement :siffle:

    @ Antoine : moi aussi je suis deg qu’il n’y ai pas de retro-éclairage sur le 2,0Ghz que j’ai commandé, en plus vendredi, la Fnac faisait le 2,4Ghz à 1199€… Grrrr mais vu que c’était aussi le jour du Black Friday sur Apple j’ai pris le 2,0Ghz a 1099€…. dommage quand même 🙁

  9. iKios

    Comme toujours, excellent test avec de tres belles photos et un tres beau parquet au passage LOL
    Blogeek’s fan

  10. Gran-Steak

    Magnifique test, et très complet :clap: Ca donne vraiment envie de se l’offrir :siffle:

  11. Grenouille

    Super test, Christian. Personnellement, je suis passé d’un MacBook première génération à ce nouveau MacBook depuis vendredi dernier et je dois avouer que c’est vraiment le meilleur ordinateur portable que j’ai jamais eu.

    @ikiz19 : la fente longitudinale à laquelle tu fais allusion, c’est le port infrarouge 😉

  12. dworkin

    Superbe test, comme on en a l’habitude ici. :clap:

    Ca commence limite à taquiner mon envie de geek-consommation. ^^

    Vais quand même attendre la Mac World et voir les nouveaux produits.

  13. nicOlas

    un grand merci pour ce test j’ai ce même macbook depuis trois jours et c’est véritablement un très belle machine intérieure comme extérieure concernant les performances absolument pas déçu.

    et un grand bravo pour votre site qui est excellent ! :clap:

  14. PlaXmaS

    Bonne review et belles photos !

    Néanmoins je viens de recevoir mon Lenovo T500, et d’après ce que je vois, la petit frère càd le T400 n’a rien à rougir face à ce Mac, ni en termes de solidité, puissance, écran, fonctions et autonomie.

    Après le look, ce n’est que mon avis, n’est pas moche, mais ça fait un peu trop kéké…

  15. Christian

    Thanetane > Je ne trouve pas cette nouvelle charnière plus fragile. Si c’est la seule chose qui te fais douter pour l’achat d’un MBP, fonce.

  16. Jérôme

    Une nouvelle fois, félicitations à Christian pour cette magnifique revue!
    J’ai un Macbook identique à celui testé, et je peux confirmer ce qui est dit. Je viens d’un Macbook Pro LED, et je n’ai ressenti aucune frustration à l’utilisation, au contraire. Cette machine est puissante, légère, agréable… On oublie effectivement très rapidement les reflets, pas si importants que décriés sur certains forums (travaillant sur un iMac 24 » alu, j’ai pris l’habitude de l’écran en verre, et maintenant je trouve l’écran mat de mon MBP 15 » passablement délavé). Le clavier est un pur bonheur, touché du clavier sans fil et rétroéclairage du Macbook Pro, que du bonheur (étant universitaire, je passe ma journée à taper…).
    Bref, une machine que je ne peux que recommander. :rockon:
    Bravo pour ce test et l’ensemble de ce site ! :clap:

  17. Thanetane

    @Christian : il y a aussi l’écran brillant qui me fait hésiter (c’est bien plus agréable le mat pour bosser, je suis étudiant en Design).

  18. Laurent

    @Thanetane : etant graphiste/webmaster, j’ai beaucoup hésité au passage de l’écran brillant. J’ai acheté un iMac 24′ Alu et finalement, les couleurs sont beaucoup plus belles et le contour noir ajoute un effet à cela.

    Aujourd’hui je ne regrette pas mon achat et quand je regarde mon MBpro 15′ alu, je me dis qu’il lui manque une petit truc niveau contraste…

    Voilà, en tous cas merci pour ce compte rendu et bonne continuation…

  19. Robin Hood

    Wouuuuhouuu ça c’est un test de bourrin dis donc 😀 !!! Le meilleur que j’ai vu jusqu’à maintenant en tout cas 🙂 merci bcp !!!!
    Il y a quelque moins que tu n’as pas dit par contre que j’ai vu dans les commentaires d’autres site . Les bordures sont coupantes apparemment , certains MB ont des touches de travers , des traces de doigts derrière la plaque de verre … et sinon bin jme souviens plus des autres c’est quand même minimum comme défauts .
    Le truck qui me fait flipper : jviens de voir que certains MB sont défaillants et qu’il affiche un écran noir lors d’utilisation de certains jeux ou visionnage de DVD .. un peu génant :s

  20. Robin Hood

    Oula j’ai cherché un peu les défauts de ce nouveau macbook et il s’avère qu’il y en a d’autre a mon plus grand désespoir :

    – Certain graveur on des problème et n’arrive pas a graver un DVD mais que des CD
    – Certain MB ont un flash sur l’écran lorsque l’ordi est en veille et qu’on le rallume , ce qui n’est pas pareille sur tous les nouveau MB donc c’est forcément un problème de l’écran ou je ne sais quoi

    enfin voilà , il y a l’air d’avoir plusieurs soucis avec cette première version du MB alu , jme demande si je vais pas attendre un ptite mise a jour avant de le commander , mais je le veux pour noël … rahhh que faire , vous penser qu’une mise a jour serais possible dans pas longtemps , juste pour modifier ces quelques défauts ?

  21. Ron

    Merci pour ce fabuleux test, vraiment très complet, belles photos. J’aurais aimé savoir si un test du macbook pro unibody était envisagée ?

    Si oui, je l’attends avec impatience…. 😉

  22. oups

    Très bon test pour une très bonne machine. J’ai reçu la mienne il y a 10 jours et je suis toujours émerveillé par la qualité du hardware et du software… Aprés deux années de galére Vista, je redecouvre les plaisirs simple de l’informatique : transfert de fichier rapide, stabilité (driver son par exemple), rapidité… :clap:

  23. oups

    Très bon test pour une très bonne machine. J’ai reçu la mienne il y a 10 jours et je suis toujours émerveillé par la qualité du hardware et du software… Aprés deux années de galére Vista, je redecouvre les plaisirs simple de l’informatique : transfert de fichier rapide, stabilité (driver son par exemple), rapidité… :clap:

  24. Hello

    Review bien faite, je comprends cependant assez mal l’emploi du mot "passablement" dans la plupart des cas 🙂

  25. Drummyonekenobi

    :clap: Bravo pour ce test complet!

    Effectivement la déception de ne plus avoir de port Firewire est problématique pour la clientèle habituelle du Mac, à savoir les cinéastes, graphistes et musiciens, qui tous ont des disques externes utilisant ce port..

    Je suis musicien et il est vrai que les cartes audio pro sont peu nombreuses en port USB2, néanmoins je viens d’en acheter une qui marche à merveille et qui possède les qualités suffisantes pour du travail pro, pour peu évidemment qu’on ait les bons micros etc.: la MOTU 828 mkII usb

    Cordialement,

  26. LaurentParis

    Salut christian, comme pour les autres avis, test très complet et pertinent de ce modèle.

    Juste une remarque sur le prix, tu l’annonces à 1199 euros. Je l’ai acheté il y a une semaine et il est partout (sites ou en magasin) à 1490 euros (neuf bien sur).

    Autrement bravo :clap: :clap:

  27. Clemthai

    Franchement,,,c’est quand même une vraie déception ce macbook.

    Pouquoi avoir abandonné le firewire? C’est une énorme déception. L’usb2 ne le remplace pas que ce soit en vitesse de transfert, en fiabilité, pour le mode target, pour de nombreux camescopes et cartes sons.

    Pourquoi cette dalle en verre cauchemardesque sur l’écran? C’est un cauchemar. Dès que l’image devient sombre, lors d’un film, ou en travaillant sur une retouche photo en noir et blanc, on se voit littéralement dedans, même en basse lumière. Je ne suis pas contre le glossy, mais l’écran du MB air me semble un bien meilleur choix, glossy mais sans la dalle de verre "miroire" inutile par dessus.

    Malheureusement voici ma théorie : depuis que Jobs est malade, il surveille de moins près la conception des macs, laisse faire ses équipes, et ceux là nous pondes des mac "bling bling" alors que la vraie philosophie apple c’est "user friendly". Avant apple, c’était un design au service de l’utilisateur. Quand l’agrément d’utilisation se plie au design pour faire des portables tappe à l’oeil, je vous le dis tout net, c’est que Apple à perdu la tête, ou plus précisément SA tête.

    Sans jobs, apple va se casser la gueule en 5 ans avec des choix idiots, comme dans les années 90. Sauf que cette fois papa Steve sera peut être plus là pour sauver les meubles.

    Triste.

  28. Drapher

    Je suis entièrement d’accord avec cette dernière analyse : ma trouille, se retrouver avec des clones mac tout pourris, comme en 1995-96…
    Et Steve Jobs n’était plus là, effectivement.
    Je suis musicien, et je ne lâcherai pas mon macbook blanc et son Firewire.
    Quand à me mirer dans l’écran : très peu pour moi… O-)

  29. basta

    Personne ne vous oblige à acheter.
    Pour ma part, le FW je m’en tape !!
    J’ai pas de matos qui utilise ce port, et les camescopes sont maintenant en USB.
    Le mode target, Whaou !!! génial mais qui l’utilise ?
    1 personne sur 500 !!!!!
    L’écran brillant, moi je le trouve top. J’avais de la réticence avec l’iMac, mais finalement c’est de la balle !!!

    Un super test.

  30. jENNY

    Excellente review!
    Elle répond à toutes mes questions
    J’hésitais, demain je vais dans un Apple Store!

  31. Pierre

    J’hesite entre le Macbook Alu ou le Macbook Pro , il y a une grande différence de prix, mais est-elle justifié ?

    A part la carte graphique …

    Que mon conseilez-vous entre les deux ( les deux modèles 2,4 GHZ ) mais avec 700.- de differences

  32. lovebilly999

    Les Macs sont réputés pour les graphistes et la musique et voilà que l’un et l’autre sont négligés. Les portables Mac ne sont donc plus que destinés aux étudiants (sauf en graphisme et musique). La bureautique étant négligée par Apple, les Imac (de bureau) à la maison sont plutôt rares.

  33. Tarkna

    Salut,

    je voudrais te féliciter pour ce test qui ai comme toujours, très bien détaillé avec de très belles images 🙂

    A par ca, j’avais une petite question: J’ai vu que nous pouvons choisir le type d’écran du MacBook Pro (17 pouces dans mon exemple) entre une dalle mate et une dalle brillante, et ma question est: Est ce que c’est l’ancien modelé avec la dalle mate ? ( http://www.notebookcheck.net/upl... )

    Merci

  34. Shamiroy

    Très détaillé, long et bien rédigé. Merci. 🙂
    Par contre, je n’accroche toujours pas à Mac…

Les commentaires sont fermés.