Test: Dell XPS 710 H2C

Cette entrée a été publiée dans Test le par .

Aujourd’hui, Blogeek s’attaque à ce qu’il se fait de mieux dans la gamme des ordinateurs de bureau Dell. Avec cette machine, on ne peut pas parler de haut de gamme, mais de très haut de gamme. Avec son processeur Intel Quad Core, deux carte graphiques GeForce 8800 GTX en SLI et un système de refroidissement annoncé comme révolutionnaire, le XPS 710 H2C est-il vraiment à la hauteur de ce qu’on peut attendre d’une configuration aussi alléchante?

» Le test complet dans la suite.

On avait beaucoup entendu parler du XPS 700, ordinateur haut de gamme que nous avons testé il y a quelques mois. Le XPS 710 H2C est passé beaucoup plus inaperçu que ce que l’on pensait. Pourtant, avec sa configuration comprenant ce qui se fait de mieux sur le marché actuellement et un système de refroidissement que Dell annonce comme révolutionnaire, il a des arguments de chocs!

Afin de rendre le test plus lisible, je vous propose les rubriques suivantes:

  1. Le déballage
  2. Les caractéristiques
  3. Le design
  4. Les ports
  5. Les logiciels
  6. Les performances
  7. Le système de refroidissement
  8. Le bruit
  9. La finition
  10. Les accessoires
  11. Conclusion

1. Le déballage

Autant le dire tout de suite, si vous avez l’intention de commander un XPS 710 H2C, vous pouvez vous mettre à la musculation. Le carton ne pèse pas moins de 34 kilos et a les dimensions suivantes: 78 x 71 x 44 cm. La Poste suisse ne livrant que des colis de 30 kg et moins, c’est une société de livraison privée (UPS) qui se charge de vous amener le monstre jusqu’à votre domicile. C’est très bien ainsi, cela vous évite de devoir aller chercher votre colis à la poste, car vu les dimensions, il est obligatoire d’avoir une voiture qui est suffisamment grande pour l’accueillir.

Comme pour le XPS 700, l’emballage est de qualité, ce qui évite à la machine d’arriver chez vous en pièces détachées. Une fois le carton ouvert, on découvre alors ce qui est fourni avec le XPS 710 H2C. Évidemment, on trouve les pilotes et autres logiciels (que nous détaillerons plus tard dans ce test), un clavier, une souris, un tapis à souris, une fourre à CD en cuir, les modes d’emploi, une télécommande ainsi qu’une petite lingette pour nettoyer les traces de doigts sur le boîtier.

Le boîtier est presque identique à celui du XPS 700, dès lors il faudra aussi fixer le pied avant de brancher votre machine. Bien que cela ne soit pas obligatoire, cela va lui amener plus de stabilité. Attention toutefois à ne pas rayer votre parquet, car vu le poids de la bête, il vous suffit de le tirer sur 2-3 centimètres pour que votre sol en porte les marques (pas évident de fixer un pied sur une machine qui pèse 30 kilos, le plus simple étant de le retourner, ensuite il vous faudra quelques essais pour réussir à le visser).

La mauvaise surprise lorsque le déballage fut terminé, c’est que le câble d’alimentation n’est pas compatible avec nos prises helvétiques. Je vous laisse imaginer la déception de l’acheteur qui ne peut pas utiliser son ordinateur flambant neuf car quelqu’un n’a pas mis le bon câble dans le bon carton. Enfin bon, nous pouvons tout de même saluer la rapidité de réaction de Dell, qui a très rapidement corrigé le tir en m’envoyant un câble compatible par Poste. Je l’ai reçu quatre jours après l’avoir demandé (et dans ces quatre jours, il y a samedi et dimanche compris).

2. Les caractéristiques

On attaque les choses sérieuses, avec les caractéristiques de ce monstre. Dell a souhaité créer une machine avec ce qui se fait de mieux actuellement au niveau hardware. Le XPS 710 H2C possède les caractéristiques suivantes:

  • Processeur: Intel Core 2 Extreme QX6700 @3200 MHz
  • Carte-mère: Dell XPS 710 (Chipset nVIDIA nForce 590 SLI Intel Edition)
  • RAM: 2x DDR2-667 (333MHz) 1024MB
  • Carte graphique: 2x Nvidia GeForce 8800GTX (768 Mo)
  • Carte accélératrice physique : Ageia-PhysX (128 Mo)
  • Disque dur: 2x 500 Go Serial ATA @7200tr/mn en Raid 0
  • Carte son: Creative Soundblaster X-FI Xtreme Music 7.1
  • Carte réseau: Broadcom NetXtreme Gigabit Controller
  • Lecteur DVD: Sony DVD +- RW AW-Q1605 & Sony DVD-ROM DDu16155 (16x/48x DVD-ROM)
  • Poids: 30 kilos
  • Système d’exploitation: Windows XP Media Center

3. Le design

Pas de grands bouleversements au niveau du design du XPS 710 H2C par rapport au reste de la gamme XPS de chez Dell. On retrouve donc un boîtier massif, avec une forme qui dégage un sentiment de puissance. Alors que le XPS 700 était de couleur argentée, Dell a choisi cette fois du noir métallisé. Ce choix est le bon à mon avis, car cela donne encore plus d’agressivité à la forme du boîtier. On a vraiment l’impression que la machine est « racée ». Si vous souhaitez impressionner vos voisins, pas besoin d’aller chercher plus loin, le XPS 710 H2C laissera ébahi un grand nombre de personnes.

Pour ceux qui ont lu le test du XPS 700, j’avais noté que la façade ressemblait à un gros ventilateur. Cela gâchait un peu le reste du design que je trouvais jusque là plutôt réussi. Eh bien, la bonne surprise est que le changement de couleur du boîtier diminue considérablement cet effet « ventilateur ». Il est toutefois dommage que la façade soit toujours en plastique, et que les boutons ne donnent pas une impression de solidité. D’ailleurs, le bouton pour mettre en marche la machine est tellement bien intégré dans la façade, qu’on a de la peine à le trouver lors de la première utilisation.

Dell a choisi de laisser les leds présents sur l’avant du boîtier, et cela est une bonne chose, car bien que cela n’apporte finalement pas grand-chose, ce sont ces petits détails qui, au final, font la différence. Pour modifier la couleur des leds, il faut aller dans le bios (au démarrage, pressez la touche F2 pour y accéder, puis allez dans la rubrique « Onboard Devices » et ensuite dans « Chassis LED Color »), vous aurez le choix entre 7 couleurs (Diamond, Topaz, Amethyst, Sapphire, Amber, Emerald, ruby) discrètes ou farfelues, il y en a pour tous les goûts. Il est évidemment aussi possible de les désactiver.

4. Les ports

Dell ne nous a jamais déçus dans le choix des ports mis à disposition ainsi que sur leur nombre. Le XPS 710 H2C n’échappe pas à cette règle. Bien que cela reste classique, les ports en façade sont assez nombreux. On y trouve deux ports USB 2.0 ainsi qu’un port FireWire (IEEE 1394). Les ports USB sont devenus obligatoires aujourd’hui, avec la démocratisation des appareils qui fonctionnent sur ce type de connectique (notamment les clés USB). Il est par contre plus rare de voir un port FireWire en façade. L’utilité est peut-être un peu réduite, en tous cas pour moi, mais on le trouve de plus en plus sur les configurations moyennes et hauts de gamme. On y trouve aussi une sortie audio pour brancher un casque audio ainsi qu’une entrée pour un micro.

Pour finir avec la façade, on trouve un lecteur de cartes 13 en 1 qui supporte les formats suivants: Compact Flash type I, Compact Flash type II, SD / MMC, XD Card, Memory Stick Pro, Memory Stick Duo, Memory Stick Pro Duo, SmartMedia, MiniSD, MicroSD.

A l’arrière, on retrouve aussi un grand nombre de ports USB 2.0 (six au total). Toujours dans ce qui se fait de classique, on trouve un port Ethernet, un connecteur clavier, un connecteur de souris ainsi que les ports de connexion audio (prise casque, connecteur de microphone, connecteur entrée de ligne, etc.). Dell a aussi fourni une prise série sur l’arrière du XPS 710 H2C et un port FireWire (1394).

Au niveau de la carte graphique, vous remarquerez qu’il n’y a pas de port VGA mais deux sorties DVI. Un port S-Vidéo est aussi disponible sur la carte graphique. Pour ce qui est de la carte son, on retrouve 3 sorties analogiques mini-jack (7.1 via un câble propriétaire) ainsi qu’une entrée analogique mini-jack, commutable en sortie numérique et une entrée interne auxiliaire.

Au final, il n’y a qu’un seul regret au niveau des entrées et sorties disponibles sur le XPS 710 H2C, c’est que, comme son homologue le XPS 700, le WIFI n’est toujours pas présent. Or, comme on le sait, l’Internet sans fil est de plus en plus présent dans les foyers. Il serait dès lors important que Dell fournisse une carte-mère avec cette technologie intégrée.

5. Les logiciels

Il faut reconnaître que les logiciels sont souvent le point faible des ordinateurs Dell. En effet, le constructeur n’a pas l’habitude d’être généreux à ce niveau-là. Malheureusement, le XPS 710 H2C ne déroge pas à cette règle. Cette machine étant classée dans la catégorie très haut de gamme, on espérait qu’on trouverait des programmes pour les joueurs ou les personnes travaillant dans la vidéo ou l’image.

Le seul véritable changement, c’est le système d’exploitation. Finis Windows XP SP2, et bonjour Windows Media Center. Fondamentalement, ce n’est pas un énorme bouleversement, mais cela permet de transformer votre XPS 710 H2C en centre multimédia, notamment grâce à la télécommande fournie par Dell. Il faudra toutefois que Dell pense à mettre Windows Vista sur des machines aussi puissante que celle-ci. Pour l’instant, le dernier système d’exploitation de Microsoft reste en option. Le XPS 710 H2C a quand même droit à son autocollant « Vista Capable »!

Niveau sécurité, on trouve l’ensemble McAfee (McAfee antivirus, McAfee Personnal Firewall plus et McAfee SpamKiller). La licence fournie avec est valable 90 jours. Il faudra donc prévoir dans votre budget l’achat d’une nouvelle licence ou d’un autre antivirus.

Côté multimédia, Dell a mis à disposition le lecteur DVD de Sonic: CinePlayer. Ce lecteur gère notamment le 5.1 et correspond au style du célèbre lecteur de Cyberlink: PowerDVD.

Le programme de gravure est aussi signé Sonic, puisque Dell a préféré Roxio plutôt que Nero. A noter aussi la présence d’un logiciel appelé « Dell Network Assistant »(Assistant réseau Dell en français). Celui-ci se lance dès le démarrage de l’ordinateur (d’ailleurs, il ralentit passablement le temps de démarrage, puisqu’il faut à ce logiciel presque une minute avant d’être opérationnel) et vous permet de gérer toutes les connexions faites sur le XPS 710 H2C. Il vous affiche notamment si votre ordinateur est connecté à un routeur, et si c’est le cas, la marque est aussi notée. En cliquant sur l’image du routeur, vous arrivez directement dans le menu de ce dernier (après avoir inséré vos mot de passe et nom d’utilisateur).

Plusieurs modes de communication sont aussi possibles grâce à ce logiciel, dont le travail de groupe, la conversation et la messagerie en temps réel. Dell Network Assistant est d’ailleurs un programme qui existe en version d’évaluation, vous trouverez la demo ici.

Microsoft Works version 8.5 est aussi fourni d’office avec le Dell XPS 710 H2C.

6. Les performances

Autant dire qu’avec un ordinateur comme le XPS 710 H2C, nous sommes en droit d’attendre des performances qui écrasent la concurrence. Pour effectuer la comparaison au monstre de Dell, nous avons utilisé la configuration suivante : Processeur Core 2 Duo E6700, 2x 1Go de RAM Corsair TwinX 6400, carte graphique Asus Extreme N7950GX2 (2x512MB DDR), carte-mère Asus P5W DH Deluxe, alimentation Thermaltake Toughpower 650 Watt, tour Thermaltake Shark Alu, disque dur Samsung Sata II 250 GB.

Dans un premier temps, nous avons calculé le nombre de FPS (Frames per second) grâce au logiciel Fraps. Le jeu sur lequel les tests ont été réalisés est Command & Conquer 3 : Les guerres du Tiberium en version 1.0.

Le jeu a été lancé avec les détails au maximum et une résolution de 1680×1050. Pour cette première mise à l’épreuve du XPS 710H2C, il n’y a aucune différence avec notre configuration. Il faut dire que le jeu ne demande pas une configuration très élevée, il est ainsi difficile pour le monstre de chez Dell de s’imposer. Les deux machines arrivent d’ailleurs au même résultat après un calcul des FPS durant 1 minute.

Le deuxième test sera plus impressionnant. En effet, nous avons utilisé 3DMark 2006, logiciel qui permet de tester les performances de la carte graphique ainsi que du processeur. Lancé sur notre configuration, nous obtenons un score plus que respectable. Cette même configuration avait d’ailleurs battu d’un cheveu le XPS 700. Par contre, le XPS 710H2C écrase littéralement la concurrence. Son résultat est vraiment digne d’une configuration très haut de gamme, et obtenir autant de points sur 3DMark 2006 sans overclocking, c’est réellement une performance de premier ordre.

Notre configuration:

Dell XPS 710H2C

Si les performances du XPS 710H2C sont vraiment impressionnantes, il reste à savoir quelle est l’utilité de la carte Ageia PhysX. Pour se rendre compte de ce qu’elle est capable, un petit jeu de démonstration appelé Hangar of Doom. Celui-ci permet de tirer sur un avion, dans le but qu’il s’écrase. L’objectif est de démontrer que la carte gère à merveille le déplacement des corps et comment ils réagissent lors d’un contact.

Le seul problème, c’est que graphiquement, la démonstration n’est vraiment pas au point, et que le petit jeu est lassant après 30 secondes. Certes les objets réagissent bien lorsqu’ils sont touchés par une balle par exemple, ou lorsque l’avion s’écrase, mais cela s’arrête là. L’autre problème de cette carte, c’est qu’elle est compatible avec un nombre très limité de jeux. On peut citer Ghost Recon Advanced Warfighter ou encore Bet On Soldier. Mais même dans ces jeux, la différence n’est pas vraiment flagrante. On peut donc se dire que l’intérêt d’une telle carte n’est pas flagrant, et on aurait préféré que Dell rajoute un peu de RAM sur la machine plutôt que l’Ageia PhysX.

7. Le système de refroidissement

Pour refroidir ce monstre, Dell a dû mettre les moyens. C’est pour cela qu’a été développé le système H2C. Il s’agit d’un watercooling thermoélectrique, c’est à dire qu’il fonctionne en deux étapes. Tout d’abord, la chaleur du processeur est évacuée par le liquide, qui lui-même est refroidi par un système Peltier(définition via Wikipédia).

Cela permet de garder une température relativement basse des processeurs du XPS 710 H2C. En effet, celles-ci oscillent entre 35 et 48 degrés, ce qui reste tout à fait acceptable pour un tel ordinateur. On peut toutefois se demander si un tel système est réellement nécessaire pour refroidir le XPS 710. N’ayant pas pu tester ce monstre avec un autre système de refroidissement, il n’est pas possible de répondre à cette question.

Le seul problème du système H2C, c’est qu’il prend une place considérable dans le boîtier. Il est dès lors difficile d’accéder à certains éléments du XPS 710 H2C.

8. Le bruit

Le défi du bruit est assez énorme pour Dell, car refroidir une telle machine est une chose, mais le faire avec discrétion, c’est évidemment très compliqué. Le système complexe H2C apporte certainement un plus, mais une alimentation de 1000 Watts, deux cartes graphiques et une carte accélératrice physique cela fait forcément du bruit. Il est bien clair que l’oreille de chacun n’est pas sensible de la même manière face au bruit d’un ordinateur. Personnellement, je trouve le XPS 710 H2C plus bruyant que son prédécesseur le XPS 700. Il est donc difficile de ne pas être un peu déçu par le XPS 710 H2C. Alors que le XPS 700 avait bien passé le test du bruit, ce n’est pas franchement le cas pour le nouveau modèle haut de gamme de Dell.

Avec un système H2C qui était annoncé comme un réel plus, on remarque que si l’ordinateur est bien refroidi, cela ne se fait pas en silence. C’est peut-être le prix à payer pour un ordinateur qui combine les technologies de pointe du moment.

9. La finition

Décidément, Dell alterne le bon et le moins bon au niveau de la finition. Si le XPS 700 n’avait pas récolté de bons points, le transportable M2010 nous avait particulièrement convaincus. On s’attendait donc à ce que le XPS 710 H2C ait une finition soignée, digne des ordinateurs très haut de gamme. Or, on retrouve des bords du boîtier très coupants, ce qui pose problème pour déplacer un ordinateur qui pèse 30 kilos.

Autre problème, le choix de la peinture du boîtier. Il suffit de le toucher pour laisser de jolies traces de doigts. Heureusement que Dell fournit une lingette qui permet de nettoyer ces traces. Reste que pour un ordinateur qui se veut vraiment très haut de gamme, on est en droit d’attendre une finition qui évite ce genre de problèmes. D’ailleurs, ce n’est pas le seul point faible de la peinture du boîtier. Le transporter sans le rayer est un vrai défi. Il faudra des couvertures ou un carton avec sagex pour éviter qu’il se raye. Car, comme on a pu le constater, au moindre déplacement sans protection, le XPS 710 H2C garde des marques. Et à ce prix-là, on espère garder en bon état notre ordinateur, le plus longtemps possible.

A l’intérieur, mis à part le système de refroidissement très imposant, qui pose problème pour accéder aux cartes graphiques et au processeur, l’agencement des disques durs et des lecteurs sont très accessibles et facilement remplaçables.

10. Les accessoires

Tout comme les logiciels, les accessoires ont tendance à être un sujet qui fâche chez Dell. Le XPS 710H2C n’échappe pas complètement à cette règle, bien qu’il soit légèrement mieux servi que son grand frère le XPS 700.

Pour commencer, on trouve un clavier. Que peut-on dire si ce n’est qu’il n’est pas possible de faire un clavier plus entrée de gamme que celui-là? A l’heure où les constructeurs proposent de plus en plus des claviers de joueurs (G15, SteekKeys 6G, etc.), Dell a décidé de fournir un clavier qui ne possède que quelques touches multimédia. Il plaira toutefois aux utilisateurs qui souhaitent un clavier de relativement petite taille, et qui veulent un design épuré.

Le XPS 710H2C possède ce qui se fait de mieux au niveau matériel, il me semblait donc légitime d’espérer recevoir une souris digne de ce nom avec la machine. Alors que je me réjouissais de trouver une MX Revolution ou une Microsoft Natural Wireless Laser Mouse 6000, c’est une souris laser tout ce qu’il y a de plus classique qui est fourni avec ce monstre de puissance.

Enfin, dernier point négatif au niveau des accessoires, le tapis à souris. On se souvient du tapis livré avec le XPS M2010 (voir image ci-dessous)

On se disait alors que Dell s’était décidé à nous offrir un vrai tapis à souris, et bien détrompez-vous, ce n’est pas le cas. Avec le XPS 710H2C, on retrouve donc le même tapis que pour le XPS 700. A croire que si la machine évolue du côté de Dell, les accessoires restent les mêmes, et c’est bien dommage.

Au niveau des bonnes nouvelles, on trouve une pochette pour CD en cuir noir. A l’intérieur sont rangés les différents mode d’emploi (vous pouvez noter l’épaisseur de celui-ci grâce à la photo ci-dessous), 3 autocollants à l’effigie du XPS 710H2C ainsi qu’un chiffon pour nettoyer votre machine. Si la pochette en cuir pour ranger les CD est un classique chez Dell, on apprécie le sens du détail du constructeur en fournissant le chiffon qui permettra d’enlever les traces de doigts sur le boîtier.

La vraie bonne nouvelle est la présence d’une télécommande qui va permettre de profiter pleinement de Windows Media Center. En effet, celle-ci permet de contrôler complètement vos vidéos ou vos sons à distance, telle une chaîne-hifi. Avec la qualité de la carte son fournie, cela est très appréciable. Il ne manque qu’un système audio du type Logitech Z5500 pour exploiter pleinement la qualité des autres composants qui accompagnent le XPS 710H2C au niveau audio.

11. Conclusion

Tout comme pour le XPS 700, le bilan du XPS 710H2C est mitigé. On ne peut rien lui reprocher au niveau puissance. Il laisse loin derrière lui les ordinateurs de bureau moyen gamme. Cela va vous permettre d’attendre avec confiance votre switch sur Windows Vista, ou encore la sortie de DirectX 10.

Evidemment, ce monstre de puissance n’est pas prévu pour la bureautique mais bien pour les joueurs fortunés. Reste que si vous cherchez une machine qui pourra faire tourner des jeux et des applications sans problèmes durant plusieurs années, le XPS 710H2C devrait alors vous convenir.

Après avoir utilisé cet ordinateur pendant plusieurs jours, on a tout de même envie de dire « Dommage, mais quel dommage »! En effet, créer un ordinateur de cette puissance, et ne pas prêter attention aux détails, c’est comme mettre de l’eau dans du vin, cela ne se fait pas. Un boîtier qui garde les traces de doigts dès qu’on le touche et des bords qui vous scient les mains quand vous devez le transporter, ajoutez à cela une façade toujours très « plastique » qui donne un air « cheap » à la machine, cela commence à faire beaucoup.

Il ne faut pas non plus oublier que les logiciels fournis ne sont de loin pas à la hauteur de ce que nous sommes en droit d’espérer d’un ordinateur qui vaut ce prix-là. Surtout Dell Network Assistant qui ralentit le démarrage d’au moins 3 minutes, le temps pour celui-ci de détecter les paramètres réseau et de les configurer. Fournir une configuration très haut de gamme, et ne pas offrir un seul jeu, cela n’est vraiment pas digne de la valeur du XPS 710H2C. Si on monte un ordinateur soi-même, en achetant une carte graphique relativement haut de gamme, on reçoit 2 à 4 jeux, c’est dire si Dell a encore du travail à ce niveau-là.

Même son de cloche au niveau des accessoires, qui sont malheureusement toujours aussi bas de gamme. Il est sympa d’avoir fourni trois autocollants, mais au final, on aurait préféré que Dell choisisse un vrai clavier ainsi qu’une vraie souris pour équiper son XPS 710H2C, plutôt que de se contenter de matériel d’entrée de gamme. Car si on rajoute au prix de la bête l’achat d’un G15 et d’une MX Revolution, ce n’est pas loin de CHF 200.- (130 €) qu’il faudrait rajouter.

+ La puissance
+ Le système de refroidissement H2C
+ La télécommande
+ L’agencement dans le boîtier
+ Les ports

– Le prix
– Les accessoires (souris, clavier, tapis à souris)
– La finition
– Les logiciels

Si vous avez trouvé le test utile et désirez acheter un XPS 710 H2C tout en soutenant blogeek.ch, vous pouvez passer par les liens ci-dessous:




29 réflexions au sujet de « Test: Dell XPS 710 H2C »

  1. Anis

    Encore une fois un test très complet (même si j’aurais peut-être aimé d’autres performances in-game) merci beaucoup. Au sujet des accessoires c’est vrai qu’il va falloir bouger chez Dell car donner une souris pareil avec un ordinateur haut de gammes c’est quand meme assez incompatible…Sinon je sais pas si t’as voulu dire vos vidéos et sons quand tu parles de la télécommande mais en tout cas c est marqué vidéo et sens. ce que j ai pas très bien compris…Enfin bref merci pour le test en tout cas. Et une dernière petite question : une fois testé vous pouvez garder la bête?

  2. Gilles

    Anis –>

    Effectivement c’était « Son » et pas « Sens » merci c’est corrigé

  3. Maracuja

    Merci beaucoup pour ce test qui confirme ce que je pensais, à savoir que pour le même ordre de prix, je crois que je vais me laisser tenter par la filiale de Dell : Alienware. Les PC sont plus beaux et mieux finis, quant à la puissance, je pense que c’est pareil voire mieux. 😉

  4. Locchon

    Test intéressant merci beaucoup!
    Il aurais été peut-être intéressant de le comparer au Mac Pro Xeon. Voir ce que valent les deux processeurs l’un en face de l’autre. 🙂

  5. roselan

    Un ami a commandé cette machine pour une copine (rêver pas les filles, c’est pas pour gamer mais pour archicader), et pour lui un 710 sans h2c (avec un E6600 dedans) .

    Je peux vous dire qu’on préfère le ventilo d’origine avec un 6600 au h2c avec un qx6700. Le h2c et son alim font un bruit certain. Sans h2C, le pc ne s’entend PAS DU TOUT même avec une 8800 gtx et la carte ageia, du moment qu’il n’est pas overclocké (soft d’overclock très bien)

    De plus, l’alim 1000w du 710 est fournit avec une prise secteur spéciale! Vous avez deux options, recabler votre immeuble, ou y aller a l’arrache…

    Par contre sur le h2c qx6700 (quadcore) est livré oc à 3.2ghz au lieu des 2.6 d’origine.

    a noter que le prix de qx6600 va être divisé par deux en juillet.

  6. Jabberwock

    J’adore ce genre de test, ça me permet de rêver un peu… Effectivement, c’est une bonne machine de guerre, mais le prix a de quoi faire reculer les plus braves… Je me suis amusé il y a quelques semaines à faire un devis pour un PC monté maison (donc en choisissant chaque composant un à un), pour le prix de cette tour je peux avoir du matos équivalent (en dehors du refroidissement, je me contente de ventilateurs assez silencieux), écran et clavier/souris de qualité compris… Après, il reste l’argument du service après-vente, qui par expérience au niveau professionnel est tout à fait correct chez DELL.

  7. lulu

    ya un bordel sans nom au niveau des DD c’est incroyable…

    puis alors le raid 0… ils sont fous! perdre 1to de données a cause d’un DD defaillant ça doit faire mal

    bref pour le prix je trouve ça abusé… meme pas livré avec les derniers systeme d’exploitation.

    je crois qu’il vaut mieux acheter un macpro meme si c’est pour le faire tourner sous windows, avec 2go de ram, 2 bi xeon 2,66ghz, 2DD 500go, wifi, bluetooth, clavier souris bluetooth, ati x1900xt 512mo, garantie piece et mains d’oeuvre 3 ans ça vaut 3900€, alors bon ya pas la meme puissance graphique, mais c’est tout a fait bon pour les 3/4 des gens…

  8. Xavier

    Merci beaucoup pour ce super test que j’attendais depuis longtemps !!! :p

    Je trouve franchement dommage de commercialiser un ordi pareil avec de tels accessoires et logiciels… ;-(

  9. crecre

    test sympa bravo !
    on aurai aime pouvoir agrandir les photos.
    c’est incroyable la pauvrete du bundle : insultant la souris a ce niveau de gamme.
    meme si on est pas a 50 euros pres ( pour une bonne souris de gamer) quand on a un pc comme ca.

  10. Pierre-Nico

    Pour ma part, je trouve le test très bien réalisé et la config très impressionante, dommage que le design soit si laid :vomi: :vomi:

  11. numerik

    ;-( moi tres personnellement je suis decu. Pas vraiment un packaging a la hauteur du xps (aller voir falcon et alienware), de plus les performance meme overclocker, sont dans la moyenne de ce type configuration. a croire qu’ils on rien fait du tout. pourtant j’ai un dell Inspiron 9400 qui est arriver avec un packaging digne d’un dieu pour un prix mini.

  12. Lianis

    La configuration est certes très impressionnante, mais que vaut-elle face au MacPro, sachant que pour à peu près le meme prix, on à acces à :
    -2x bicoeur 3Ghz (Xeon)
    -4 Go DRR2
    -ATI X1900XT
    -2x 500Go (7200trs/min)
    En plus d’un boitier où, vu de l’interieur, aucun cablage n’est apparant, bien plus soigné, bien mieu fini…

  13. Xavier

    Lianis > Le H2C embarque 2 cartes graphique nVidia 8800GTX (même une seule carte est beaucoup plus puissante que la X1900XT), un système de watercooling, et une carte son haut de gamme. 😉 Ceci dit, il est vrai que son prix est très élevé.

  14. Lianis

    La carte graphique ne fait pas tout… certes là elle est plus puissante, mais la quantité de mémoire vive livrée pour le prix est ridicule… donc trop cher pour peu de chose… finalement mon mac mini n’est pas si cher au vu de la ram fournie pour le prix (et la carte graphique : une bombe atomique 🙂

  15. Jeje

    Et puis un système de ventilos très éfficaces et silencieux est quand même mieux qu’un Watercooling poussif …

    Perso ce serait MacPro sans hésiter 😉
    En espérant une MAJ prochaine, surtout du côté GPU 🙂
    De toute façon c’est hors de budget pour moi 🙁 :siffle:

  16. delco

    j`ai vue la becane de dell bien oui mais tros cher pour le prix je me suis monter un petit pc Asus Maximus special 8go ram 2xraptor 150go raid0 1×500 maxtor 1x320go maxtor 2x Geforce nvidia GT special edition 512 2x moniteut lcd HP refroidissement telmaltek bord et cpu Core 2 Quad Q6650 boitier telmaltek graveur pioneer 16x dvd ups 1050 va power supply 500wath telmaltek pour un fraction du prix monter moi meme donc vraiment tros cher . :mdr:

  17. chat

    Dell a toujours été cher mais c’est le prix à payer pour avoir une marque et des pc montés… L’intérêt de Dell c’est surtout quand on ne s’y connait pas ou alors que l’on est une entreprise 🙂

  18. chat

    Vraiment impressionné par la bête !-( mais ça reste du Dell et j’en suis Allergique! La même chose en Asus et là hummm! :rockon:

  19. ZUCCARO ANDRE

    :-/ Bonjour,
    Merci pour le test dont je prends connaissance ce jour (2/8/2010).
    Tout y est très bien indiqué.
    Ce qui m’interesserait ce serait de savoir comment on arrive à sortir l’alimentation qui vient de me lâcher pour la remplacer.
    Merci.

  20. Gilles

    Bonjour, en principe, il faut appeler le support de Dell qui pourra vous fournir un document technique où il est expliqué comment démonter et remonter l’alimentation.

  21. ZUCCARO ANDRE

    Bonjour,
    Merci pour la réponse.
    Je pensais trouver sur le net un schéma, voire un tuto.
    Je pense pouvoir y arriver en sortant les disques durs, mais il doit y avoir plus simple. J’avoue ne pas comprendre, alors que la place existe dans le boîtier.
    La commande a été passée chez DELL avec la venue d’un technicien ; je passe sur le prix payé d’avance par prélèvement…
    J’essayerai, si possible, d’en faire profiter les autres.

  22. ZUCCARO André

    Bonjour,
    Juste pour clore (en ce qui me concerne) pour changer l’alimentation du XPS 710 il faut "simplement" :
    -sortir les disques durs, enlever les cages qui les maintiennent,
    -enlever le ventilateur des disques durs positionné entre ces deux cages,
    -sortir le système de refroidissement du processeur,
    -sortir enfin l’alimentation avec l’ensemble des câbles, sans rien détériorer.
    Pour le remontage, procéder de façon inverse.
    Pourquoi faire simple, quand on peut faire compliqué.
    Si certains sont intéressés : andre.zuccaro@modulonet.fr

    Merci d’être allés jusqu’au bout du message. 😉

Les commentaires sont fermés.