Test: Microsoft Natural Wireless Laser Mouse 6000

Cette entrée a été publiée dans Test le par .

Microsoft propose avec le modèle Natural Wireless Laser Mouse 6000 une souris au design ergonomique permettant une réduction de la pression sur le canal carpien et le poignet. Équipée d’un capteur laser haute définition, de la technologie sans fil et de plusieurs boutons programmables, cette souris risque de séduire les utilisateurs d’applications bureautiques.

Le test complet dans la suite.

Emballage et contenu


Comme pratiquement tous les fabricants de souris, Microsoft propose un emballage permettant de prendre en main la souris avant d’en faire l’acquisition. Le design de la boîte est très réussi et indique clairement les différentes caractéristiques de la souris.

La souris Natural Wireless Laser Mouse 6000 est livrée avec une base de connexion sans fil USB, un lot de deux piles AA, les drivers (Mac/PC) et un mode d’emploi multilingue.

Design


Microsoft propose avec ce modèle un design vraiment très surprenant, celui-ci reprend les traits d’un œuf. Ses rondeurs placent votre main plus en hauteur que d’habitude.

Une encoche sur la tranche gauche du mulot permet d’accueillir votre pouce alors que le reste de votre main est incliné vers la droite (sur une souris standard, votre main est à l’horizontale alors qu’ici elle est plus proche de la verticale) afin d’éviter toute pression sur le canal carpien (définition wikipédia) et le poignet.

Les ingénieurs de Microsoft ont travaillé avec le docteur Odell, ergonomiste de son état, afin d’éviter le plus possible les douleurs liées aux longues heures d’utilisation.

Comparaison

Afin de mieux se rendre compte des formes assez particulières de la souris Natural 6000, nous l’avons placée à côté du best-seller de Logitech, la Revolution MX.




Comme on le voit sur les photos, la Natural 6000 est nettement plus bombée que les souris disponibles sur le marché.

Utilisation

Microsoft fournit avec sa souris une fiche illustrée de petits dessins vous expliquant comment saisir de façon optimale la souris.

Il faut dans un premier temps placer sa main en position verticale à droite de la souris, puis la rabattre sur le mulot. Attention à ne pas toucher avec la base du pouce votre bureau, la base doit être légèrement surélevée.

Une fois la prise en main effectuée, la manipulation de la souris est assez déroutante. Il faudra plusieurs minutes pour se faire à cette position ergonomique. Après un certain temps d’utilisation, on constate avec plaisir que Microsoft apporte avec ce modèle une nouvelle position intéressante et confortable.

Sur le marché des souris, où l’innovation est de plus en plus difficile, la firme de Redmond a su développer un produit efficace pour soulager les douleurs des personnes utilisant à longueur de journée des applications bureautiques.

La molette cliquable n’est d’ailleurs pas crantée, ce qui est un peu gênant (du moins au début). On peut bien sûr scroller verticalement, mais aussi horizontalement, ce qui s’avère pratique dans les feuilles Excel, sur certains sites web, … La matière de molette, une sorte de caoutchouc mou, est très agréable à l’utilisation.

Le clic émit par les deux boutons principaux est extrêmement agréable, à mi-chemin entre celui produit par un bouton de laptop et celui d’une souris normale. C’est un véritable plaisir à l’emploi, les autres constructeurs (je pense à Logitech) devraient s’en inspirer.

Les deux boutons paramétrables situés entre le pouce et l’index sont par contre assez difficiles d’accès. Ils sont trop éloignés du pouce et légèrement trop en retrait.

Comme son nom l’indique, cette souris est équipée d’un capteur laser haute définition d’une résolution de 1000 dpi (largement suffisant pour la bureautique). Elle est également sans fil (radio 2,4Ghz) ce qui permet d’éviter les câbles disgracieux sur votre bureau.

Concernant son utilisation dans les applications, elle s’avère être taillée pour la bureautique, le surf sur Internet et éventuellement les jeux ne nécessitant pas trop de mouvements. Par contre, en raison d’une position assez particulière de la main, elle n’est pas très maniable, ce qui la rend assez inconfortable dans un logiciel comme Photoshop qui nécessite souvent une grande précision pour les retouches ou dans les jeux d’action (FPS et autres).

Alimentation & autonomie


Microsoft a choisi d’alimenter cette souris par deux piles AA. On regrette ce choix, car la majorité des souris haut de gamme est équipée d’une batterie rechargeable.
À noter que la souris peut également fonctionner avec une seule pile AA, mais bien évidemment, l’autonomie s’en retrouve diminuée.

Afin d’éviter toute mauvaise surprise, un voyant sur la partie supérieure s’allume en rouge pour indiquer que le niveau des batteries est faible.

Concernant l’autonomie, Microsoft ne donne pas de chiffres et n’ayant pas pu la tester suffisamment longtemps, nous ne pouvons pas nous prononcer sur ce point-là, mais d’expérience, elle doit sans doute être d’au moins 2-3 mois.

Microsoft IntelliPoint


Il faut dans un premier temps souligner l’effort fait par Microsoft d’avoir développé des drivers pour Mac OSX. D’ailleurs, ils sont d’excellente facture et permettent une configuration aisée de la souris.

Sous Mac OSX

Le logiciel IntelliPoint accessible depuis les Préférences Système permet d’attribuer facilement des actions aux différents boutons du mulot. Détail très pratique, en fonction de l’application lancée, le comportement des touches est programmable.

Un large choix d’action est applicable aux boutons, l’action loupe permet par exemple de zoomer sur un élément en gardant pressé un bouton secondaire et en faisant défiler la molette. Il est possible de programmer une combinaison de touches (par ex : Alt + Pomme + Esc).

Il est aussi possible de régler précisément la vitesse de défilement horizontale et verticale.

Pour terminer, l’application indique l’état des piles, mais aussi la qualité du signal.

Sous Windows
A noter tout d’abord que la souris est certifiée pour Windows Vista, cependant elle fonctionne parfaitement sous Windows XP.

Concernant les options disponibles, on retrouve sensiblement les mêmes menus que sous OSX.


L’option loupe est aussi disponible sous Windows, elle rendra sans doute service aux personnes ayant des difficultés visuelles.

Comme Exposé n’existe pas sous Windows (Exposé permet sous OSX d’afficher l’ensemble des fenêtres ouvertes), Microsoft propose une action nommée Vue simultanée qui affiche toutes les fenêtres ouvertes.

La base de connexion sans fil


Alors que pratiquement toutes les souris vendues par Logitech sont livrées avec une base de connexion sans fil de la taille d’une clé USB, Microsoft livre la Natural 6000 avec une base assez encombrante et au design peu flatteur.

On trouve sur cette base un voyant lumineux qui indique qu’elle est connectée à l’ordinateur et un bouton qui permet de synchroniser la souris avec le récepteur.

Conclusion

L’arrivée de la Microsoft Natural Wireless Laser Mouse 6000 fait du bien au marché extrêmement concurrentiel des souris. Ce modèle apporte un nouveau design ergonomique permettant de soulager les tensions au niveau du poignet et du canal carpien.

Cela dit, ce design innovant est un peu déroutant au début et peut déranger certaines personnes. Idéale pour les applications bureautiques, la souris devient difficile à utiliser lorsqu’on exige d’elle beaucoup de précision (Photoshop, FPS, …).

On apprécie également le clic délivré par les deux boutons principaux qui est extrêmement agréable, on regrette par contre, la disposition des deux boutons secondaires qui sont difficiles d’accès. Autre point négatif, cette souris n’est pas fournie avec des piles rechargeables, mais de simples piles AA (ce qui engendre des coûts supplémentaires à la longue).

Il est aussi dommage que Microsoft livre sa souris avec une station de réception aussi encombrante alors que la concurrence fournit la plupart du temps un petit dongle USB.

En bref, si après vos journées de travail, vous ressentez une douleur au poignet, ce modèle saura peut-être vous soulager. Cependant, n’oubliez pas que la souris est principalement conçue pour les applications bureautiques.

+ Design ergonomique innovant
+ Qualité de fabrication
+ Agréable à l’utilisation
+ Capteur laser performant
+ « Clic » agréable
+ Compatible Windows et OSX

– Le prix
– Pas de piles rechargeables
– Base de réception trop encombrante
– Réservée aux droitiers

Trouvez une souris Microsoft Natural Wireless Laser Mouse 6000 au meilleur prix sur kelkoo:




17 réflexions au sujet de « Test: Microsoft Natural Wireless Laser Mouse 6000 »

  1. Arthur

    Merci pour ce test 🙂

    Toi tu préfère la Revolution MX ou la Microsoft ? Tu conseillerai laquelle ?

  2. Christian

    Cela dépend de l’utilisation que tu en fais, pour ma part, je préfère la Revolution MX que je trouve pratiquement parfaite.

  3. Bibo

    Juste pour faire de l’anti Mirco$oftisme primaire gratuit (faute avouée à moitié pardonnée ? :siffle: ) :

    – un nom à coucher dehors (on dirait le nom d’un aspirateur) ;
    – une base énorme alors que les concurrents proposent un format clé USB qu’on peut ranger dans la souris pour gagner de la place lors des déplacements au bureau. Incompréhensible que Mico$oft propose encore un tel équipement ;
    – une prise en main ergonomique mais qui risque de ne pas être aussi "naturelle" que les bonnes vieilles souris classiques. Ca ne marchera pas. On se souvient des fameux claviers ergonomiques Microsoft coupés en deux avec une forme légèrement bombée : ils n’ont jamais réussi à se démocratiser…
    – laser "haute définition" (alors là … 😀 ) ;
    – encore une fois les gauchers sont mal servis…

    Sinon, bravo pour l’effort sur le pilote MacOS X !

  4. TomCom

    Un jour que j’étais mal réveillé, j’ai acheté une souris MS, je dois dire que je l’ai amèrement regretté parce que c’était une vraie horreur.
    O-)
    Celle-ci est nettement plus haut de gamme, mais encore que j’aime les grosses souris, je dois dire que je suis dubitatif face à son énormité, ainsi qu’aux pièces mal ajustées qu’on peut voir sur tes excellents gros plans.
    Pour ce qui est des gauchers, j’avais fait un sondage sur Macbidouille, et dans l’échantillon, un tiers des gauchers utilisaient leur souris avec la main droite.

  5. Antonio

    Question:

    A quoi bon un laser haute définition, si (je cite) : "la souris devient difficile à utiliser lorsqu’on exige d’elle beaucoup de précision" ???
    🙁

  6. Tony

    Merci pour ce beau test, elle me motive bien cette souris, je bosse toute la journée dernière mon PC (je suis comptable) et j’ai parfois assez mal au poignet.

  7. BearS

    Je me laisserais bien tenter! Après avoir lu ce test, je suis encore plus motivé à investir!

  8. Ricardoo

    Design intéressant, dommage qu’elle soit avec des piles et malgré tout assez chère.

    Merci pour le test, continuez votre bon boulot les gars.

    :clap:

  9. Xavier

    Bizarre la souris, je préfère quand même la Logitech.

    Bravo pour le test, du bon boulot, comme d’hab’. 🙂

  10. iti

    Bon test, merci! :clap:

    Pour Tony : si tu as mal au poignet, essai les trackball! Une fois qu’on s’y est habitué, c’est diablement efficace et tes poignets te remercierons! 😉

    Sinon, j’aime bien cette mircosoft… les pilotes pour mon mac, c’est très bien de leur part! Je vais passer à la Fnac pour l’essayer (à travers l’emballage 😀 ), mais je penche plus vers la MX ou la tablette wacom bamboo (carrément lol)… O-)

  11. acid

    Perso ma main ne s’est jamais sentie aussi bien sur une souris que sur la Natural 6000 de Microsoft. Il faut dire que j’ai de grandes mains… mais j’ai testé toutes les souris en vente au magasin et je dois dire que la Revolution MX de logitech était loin derrière côté confort à mon avis. En fait aucune des autres souris que j’ai testée n’avait d’égal côté confort. Une souris parfaite pour moi… et pour ce qui est de la précision je travaille 6h par jour sur photoshop et je n’ai aucune difficulté à effectuer les tâches précises…

    Bref, une note de 10 sur 10.

  12. lostraider

    Je viens d’acheter cette souris, et je dois dire qu’elle présente un gros défaut, que vous avez paradoxalement fait passer pour une qualité:
    son "clic" est EXTREMEMENT BRUYANT !!!

    Je n’ai jamais vu un tel concert de castagnettes qu’en utilisant cette souris…
    elle est super confortable…mais elle casse tellement les oreilles à la longue, que je pense opter pour une souris ergonomique plus silencieuse…

  13. Christian

    lostraider > Tu dois avoir une souris défectueuse. Je viens d’essayer à nouveau le clic à côté de ma Logitech MX Revolution et le bruit émit par la souris Microsoft est clairement moins bruyant.

  14. Didier

    Bonjour,
    Je suis l’heureux possesseur de cette souris et j’en suis très content. Cela fait longtemps que je cherchais une souris dont l’ergonomie me convienne, et c’est celle ci.
    Je travaillais avant avec une microsoft wireless intellimouse explorer (première génération), qui adoptait déjà un design assez incliné pour droitier (mais qui mangeait les piles à une vitesse 🙁 ). Les générations suivantes ou les logitech (dont je n’ai que des mauvais retours) ne m’ont jamais permis de retrouver un confort semblable. Jusqu’à cette Natural Wireless Laser Mouse 6000.
    En ce qui concerne la précision, je ne la trouve pas du tout imprécise comme je peux le lire un peu partout. Je travaille toute la journée avec, en 3D et en 2D, et je n’ai aucun problème. Les utilisateurs habitués à des souris très "plates" auront sans doute un temps d’adaptation pour retrouver toute leur dextérité. En ce qui me concerne, ça n’a prit une heure.
    Je précise que je ne sais pas ce qu’elle donne dans les jeux, puisque je ne joue pas. Mais j’ai remarqué dans le pilote (intellipoint 6.0) qu’il y avait une fonction pour chaque bouton appelé "paramétrage de la précision (Tir)" qui permet de modifier la précision du pointeur à la volé (en cliquant sur le boutons auquel vous avez attribué la fonction). A voir …
    Voilà, une petite review perso qui peut aider ceux qui souhaitent investir dans cette souris

  15. UBIO

    Merci Didier! Moi qui suis photographe, j’hésitais à prendre cette souris mais ce "problème " de précision évoqué un peu partout me rebutait… Mais vu qu’apparemment c’est juste une question d’habitude, je vais surement me laisser tenter… 😉

    A moins que la nouvelle avec bluetrack soit plus attractive et pas trop fatigante au niveau du poignet… O-)

  16. pilou

    je souhaiterai savoir si vous savez si la souris mx revolution(molette laterale a droite)
    et même question pour Microsoft Natural Wireless Laser Mouse 6000
    existe pour les gaucher
    merci

Les commentaires sont fermés.